Une pensée pour Pivoine

Pour celles qui ne sont pas au courant du drame qu’elle traverse, c’est ici Postez une belle image ou un mot sur votre blog pour lui manifester votre soutien si vous le souhaitez. N’oublions jamais que la vie est précieuse et infiniment fragile.   Publicités

revenir à la vie

J’ai plongé, bien plus que je ne croyais. Cette fausse couche m’a terrassée. Je m’accrochais pourtant, j’essayais de tourner vite la page. Mais j’ai sombré. Physiquement, ce fut une épreuve. J’ai eu la sensation qu’on m’arrachait l’utérus, que je me vidais de toute mon énergie. Moralement, cela m’a éteinte. J’ai fui la blogo par épuisement.…

Tenter de remonter

Toucher du doigt son rêve et le perdre si vite, c’est terrifiant. Vous avez été là. Vous êtes toujours là. Vous m’avez tendu la main et je m’y suis accrochée Que vous m’ayez écrit 3 mots ou des tartines, sur mon blog ou par mail, tous vos messages m’ont touchée, et surtout aidée à ne…

Réveillez -moi

Il est 5h et je ne dors pas. A 3h je ne dormais déjà plus. Que faire à cette heure-là? J’entendais les derniers fêtards qui rentraient chez eux. Moi, abrutie de douleur, je suis là, seule, avec ma peine. Mais qu’est ce qu’il s’est passé? Pourquoi d’un coup la vie m’a-t-elle abandonnée? Je n’ai pas…

la descente continue

Depuis hier je ne suis que larmes. Et j’ai ce sentiment terrifiant de glisser dans l’horreur.Je vis un cauchemar éveillé. Tout ça pour ça. Toute cette douleur, ces traitements insupportables, la torsion d’ovaire, l’HSO, les négatifs qui mettent à terre, la patience à revendre, les engueulades de couple, la vie sociale amochée, mon image professionnelle…

L’enfer

Même pas 2 jours à me réjouir. Mon taux du jour est catastrophique: 177. Il aurait dû être à 300 Je suis effondrée Une fausse couche précoce m’attend. La gifle va être encore plus forte que si ça avait été négatif ça s’arrête quand l’horreur? Help

émotions en pagaille

Hier, journée sous haute tension pour nous deux. Puisque nous attendions pour le soir le résultat du TEV de notre ultime Fiv (qui avait avortée en janvier pour cause d’HSO). Nous n’avions déjà pas réussi à nous endormir avant 1h du matin dans la nuit de lundi à mardi. Nous étions très nerveux, surtout inquiets à…