Vis ma vie mouvementée

Dans la vie de Mamzelle Fleur, pas de risque de routine, de train-train, d’ennui.

D’abord, je dois décider si je prends un nouveau poste d’ici quelques mois avec plus de responsabilités; Intéressant comme boulot,  mais ça risque d’être un sac de vipères. Easy comme décision, en plein dernière ligne droite pmesque vous imaginez bien. Mais, c’est une opportunité inattendue, alors que je pensais ma crédibilité pro totalement dégommée par mes trèèès nombreuses absences.  Je cogite, je cogite…

Ensuite, le père de mon fils n’a rien trouvé de mieux à faire que de saisir à nouveau le juge aux affaires familiales sur la garde. Faut dire qu’avec toutes les …Bip qu’il a faites ces derniers mois, je suis revenue au jugement d’il y a 8 ans, très restrictif. Néanmoins, il n’a fait l’effort de voir son fils que 3 fois depuis août….Il va réclamer quoi ? L’autorisation de le voir encore moins ? Vous sentez l’ironie là. Faut dire que de belles dépenses d’avocat m’attendent et du stress, forcément. Je ne savais pas quoi faire de mes économies tiens. Non, c’est vrai ça va être beaucoup plus sympa d’engraisser un avocat à 180 euros de l’heure que d’aller en Corse cet été.

Evidemment,celles qui suivent mon blog le savent déjà (ah la ruse pour voir celles qui sont assidues !), je songe , dingue que je suis, à 44 ans,  à une Fiv-DO. Je pèse le pour, le contre, je cherche des infos, je me renseigne sur l’épigénétique, j’essaye surtout de trouver les arguments pour faire baisser la garde de mon homme qui hurle ( presque) dès que j’aborde la question. Pour qu’on ait une vraie discussion sur ce sujet brûlant.

Enfin, comme je m’ennuyais avec seulement ces trois big questions-là, un SCOOP m’est tombé dessus (non pas un Scud, tu dates, c’était pour la guerre du Golfe; et pas un scout non plus, ça ne se lance pas, ça marche seulement).

Il a suffi d’une demie-heure à une spécialiste du CHU qui ne connaissait pas mon dossier pour avoir un doute. 3 fausses-couches il faut dire. Et une petite ligne sur un compte-rendu de 2013 qui l’a faite tiquer.

Il a suffi d’un quart d’heure à une échographiste douce et professionnelle.

Pour voir clairement une cloison dans mon utérus grâce à l’imagerie 3D !

2 ans et demi de Pma, 3 Fiv, 6 transferts, 3 FC, des dizaines d’échos endo-vaginales (peut être ai-je dépassé la centaine, je ne veux pas le savoir) et personne n’a rien vu/lu/suspecté. Non, mais je rêve !

Je suis en colère, forcément,car je me dis aujourd’hui qu’on a sûrement jeté à la poubelle mes 3 derniers embryons. Que, peut être, ils n’ont pas pu survivre à cause de cette fichue cloison.

Mais l’espoir renaît. Car nous tenons, peut être en partie la cause de mes FC. Certes, mon âge est toujours certainement le vilain coupable, mais la cloison n’a pu dû nous aider non plus.

J’attends de pied ferme le compte-rendu de l’échographiste et mon prochain rdv avec Dr espoir du CHU. Il sera peut être question d’une chirurgie, sous AG, ma 7ème…et d’un temps de cicatrisation (Mishqui, es-tu là? j’ai besoin de tes lumières !), mais cela pourrait, peut-être, (vous voyez ma prudence avec tous mes « peut-être »)tout changer pour cet éventuel dernier transfert.

La petite cerise sur le gâteau pour la fin : j’apprends que j’ai de l’adénomyose diffuse, qui explique mes crampes et douleurs lors des règles. Rien de grave  apparemment, enfin j’espère !

Allez, je file lire un bon bouquin histoire de reposer un peu mon cerveau survolté.

pause lecture

 

 

 

 

Publicités

41 réflexions sur “Vis ma vie mouvementée

  1. Coucou!
    Ha… la cloison! Ca me balance quelques années en arrière où j’ai eu de multiples diagnostiques tous plus incohérents les uns que les autres, résolus par l’écho 3D (à l’époque, j’ai du aller à côté de Paris, 10h de route A/R parce que chez moi, l’écho 3D c’était pour les bébés). On m’a dit : bel utérus nickel pendant de nombreuses années, même après un curetage, puis suspicion de bicorne, puis suspicion de cloison pour finalement être un utérus en T, donc pas de cloison du tout. J’ai un adénomyome et un fond utérin épais qu’on a « réséqué » à l’occasion d’une visite (j’en ai 4 ou 5 à mon actif je crois). J’ai eu le droit aussi à une IRM pour voir la forme de la bête et les adéno-machin, et une coelio pour suspicion d’endométriose, mais parfois, on me dit qu’on ne voit plus rien… sauf la petitesse de l’utérus.
    Alors, voilà, moi, je te pousse à continuer, normal, je fais pareil.
    A 44 ans moins 4 mois, je programme un transfert d’embryon pour cet été si j’arrive à goupiller la banque, les travaux gynéco (à savoir une AG pour lever les synéchies, mes cloisons molles, à moi, qui repoussent tout le temps, puis une hystéroscopie un mois après pour vérifier le travail; le traitement Provames, progesterone et vivelledot sur 2 mois) et ma forme générale. (ablation de la thyroïde il y a 15 jours, yoyo des hormones et allure de mémé).
    Tu demandais les exams : donc, pour moi, hystéro et test de transfert (à cause de mon passé de « ça ne passe pas » et mon présent de fille Distilbène); batterie de PDS énorme (immunologie, coagulation, mutation G20210A, mutation c677C…). Pour la dernière partie, l’analyse génétique, mes docs français ne sont pas chauds car c’est cher et pour eux, c’est pas utile. Dans ce cas, ils me feraient des piqûres d’Héparine après le transfert…

    Pour convaincre ton homme, je n’ai pas trop d’arguments, le mien abondant toujours en mon sens (dès lors que je m’arrange pour boucler et gérer notre maigre budget). Après, il sait, aussi, que c’est la der des der questions PMA, qu’après on n’a plus que RIEN ou ADOPTER. Et adopter, ça n’avance pas puisque depuis l’agrément, c’est point mort (à savoir, 1,5 an!). Peut-être peux-tu jurer cracher que c’est la der des der(le parcours à l’étranger), le marquer sur un parchemin, et expliquer que tu en as besoin pour vraiment tout essayer (avant d’être enfin enceinte ou avant de laisser tomber sans regret).
    En ce qui concerne le don et la réception, je suis donneuse d’organes, je suis à l’aise avec le fait de recevoir un morceau d’une autre et j’aurais rêvé de donner nos embryons surnuméraires ou mes ovocytes si j’avais pu être maman en France. On a même poussé le vice à demander un embryon (et non pas un ovocyte), nous mettant sur un pied d’égalité, comme une adoption, alors que mon chéri a des spz de compét.

    Bon courage pour les jours à venir!

    • Ma chère Deesselinette, tu me surprendras toujours avec ton parcours de folie, que d’examens, de contradictions dans les diagnostics.En même temps, je crois que quand on cherche, on finit toujours pas trouver quelque-chose.En tout cas, je lis que tu ne lâches pas l’affaire et j’espère de tout coeur que d’une façon ou d’une autre tu finiras par être maman.
      Ma question la plus importante: comment vas-tu après ton intervention de la thyroïde?
      Sinon, mon homme est persuadé que tout est commercial, qu’aucune femme ne donne un tant soit peu par altruisme et surtout il est épuisé par la pma et nos échecs violents. Il s’est fait une raison. Au moins, il est ok pour tenter le transfert d notre ultime blasto, si nous avons nos chances après une chirurgie.chaque chose en son temps.
      Plein de courage à toi et tiens -moi au courant . De gros bisous

      • Et encore, j’en oublie! (heureusement! Parfois je suis surprise quand je ressors mes dossiers pour expliquer au médecin, mais j’ai zappé des étapes tellement c’est n’importe quoi!).
        Ablation de la thyro le 21 mars; depuis, purée, le zombie! J’ai la tête qui tourne et on ne sait pas pourquoi. Toc, médoc pour calmer l’oreille interne, et ça va mieux. Gros oedème-hématome à l’intérieur, c’est encore assez enflé, ça me gène un peu (obligée de pencher la tête en avant pour avaler, boire). Une kiné me masse deux fois par semaine pour drainer tout ça et travailler la cicatrice (pour éviter les adhérences, mes copines). Et ma doc me fait des séances de lumière rouge (pour aider l’hématome à diminuer, je ne sais pas trop le principe, mais c’est offert de bon coeur, alors…). J’ai un premier bilan sanguin lundi et je vois le chirurgien dans 3semaines. Entre temps, on va organiser le don d’embryon. J’ai vu aujourd’hui avec le labo la longue liste de PDS que l’Espagne demande, a priori il n’y a qu’un truc non remboursé à 60euros, le reste est pris en charge (ma doc a tout réécrit sur une ordo). Et je vais appeler lundi mon gynéco pour savoir quand il envisage de commencer la grande opé de nettoyage de printemps. Je reprends le boulot demain, et demain soir, vacances! (héhé!). Je n’ai pas retrouvé une grande voix, c’est douloureux de parler, et aucun son ne sort si je veux parler fort ou plus aigu (par exemple, appeler le chat par la fenêtre, impossible!)
        Voilà, en gros, les news.
        Et j’ai un blog en souffrance!

        Pour le père de ton fils, il ne serait pas bipolaire par hasard? On dirait ma mère ce que tu décris…Je comprends aussi ta crainte en cas de décès. Il faudrait prendre des mesures, que vous ayez ou non un enfant.(ce qui ne doit pas changer grand chose dans les faits, au niveau légalité)… tu t’es renseignée?
        Bisous

        • alors déjà je vais te souhaiter un bon rétablissement, parce que si tu ne récupères pas après ton opé de la thyroïde, ça va être compliqué pour la suite. Aller en Espagne avec le vertige et ne pas pouvoir parler , ça va compliquer les choses ! Non je plaisante, j’espère que tu vas réussir à tout goupiller.
          Bipolaire, le père de mon fils, il y a des chances oui. Mais il n’est pas malade, ce sont les autres qui posent problème, lui il est victime ….
          quant à trouver une solution pour mon chéri, y’en a pas aujourd’hui à part demander une délégation d’autorité parentale mais il faut l’accord du père ou déchoir le père des ses droits (mais il ne le frappe pas et n’a jamais eu d’accident de voiture avec mon fils malgré la bibine). La seule vraie solution c’est que nous ayons un enfant et s’il m’arrivait malheur, le fait qu’un frère ou une soeur existe justifierait que mon homme demande un droit de garde. Mais, là c’est pas gagné comme tu le sais…Profite bien de tes vacances! Gros bisous

          • Et un constat de bibinerie quand il est seul avec ton (son ;-( ) fils? Constater des négligences?

            Pour ma pomme, découverte du jour, avec une nouvelle endocrino, je dois avoir un taux d’anticorps à je-ne-sais-quoi de thyroïde qui doit être au-dessous de 7 avant d’envisager le moindre transfert, sinon, gros risques pour le foetus. Et là, j’en suis à 9,4… reste à savoir comment ça va baisser tout ça! Quand on soulève le tapis, on croit qu’il y a une poussière et c’est tout un lot de rats crevés qui vient avec. (hou! c’est beau!). Bref, je cumule (et je ne suis pas la seule!). Elle a quand même halluciné que je n’en sois que là avec ma thyro alors que la PMA de 2012 avait des chiffres hallu dans mes PDS et n’a rien fait… (OK, le doc est mort depuis, je le laisse tranquille!)
            Biz

  2. La rage, ça fout la rage un tel diagnostic tardif… J’espère en tout cas que dans tout ça vous trouverez une solution (et que tu finira par convaincre ton homme 😉 ) Bisous

    • Je ne crois pas, malgré tout, qu’une prise en charge en pma soit simple et évidente. Je suis juste contente d’avoir été chercher un autre avis et j’attends le compte-rendu complet et le rdv avec Dr Espoir pour savoir si c’est une vraie piste ou pas. Convaincre mon homme c’est pas gagné par contre… Des bises ma petite Choco

  3. Ah ces rebondissements de dernière minute sont tellement cruels avec son cortège de « et si… ». Juste culpabilisant pour les patients alors que ce sont les docteurs qui devraient se le dire. J’espère que cela t’aidera médicalement. Quant au papa de ton fils ce doit être vraiment pesant de telles relations…

    • Ce qui est fait est fait, mais c’est clair que je vais en parler à mon Dr Spliff la prochaine fois que je vais le voir ! J’attends avec impatience ce qu’il va en dire. Le père de mon fils, il est surtout immature et égocentré. C’est aussi pour cette raison que j’aimerais tant avoir la chance, un jour, de vivre, une maternité dans la paix et l’amour ! Bises Florence

  4. ça me fout en rogne ton histoire de cloison.. purée, mais quand est-ce que l’on va normaliser un bilan infertilité pour poser un diagnostic le plus complet possible et arrêter de faire perdre du temps, de l’argent aux gens?? sans parler de la charge psychologique…

    • Je te reconnais bien là Simone la militante, l’engagée ! Mais tu sais, en médecine, je ne pense pas qu’on puisse avoir un bilan unique pour toute patiente. nous avons toutes notre propre historique médical , avec ou sans galères.Ou alors il faudrait faire passer tous les tests à tout le monde et cela représenterait un coût énorme.
      Certes, cela a peut être été un loupé chez moi, mais comme j’ai déjà eu un enfant, cela excluait a priori ce genre de souci. Au bout de 2 FC par contre, je crois que mon Dr trop Spliff aurait dû chercher plus, c’est certain. C’est bien pour ça que je suis allée prendre un avis ailleurs.
      Bravo e tout vas pour tes batailles politiques. Moi je suis un peu écoeurée de tout ça du haut de mes 44 ans, mais je songe sérieusement à aller voir du côté de la Nuit debout . La bise !

  5. Oh mais il y a de quoi être en colère ! Comme tu l’écris très justement, avec toutes les échos que tu as passées et avec des médecins différents, personne n’a rien remarqué.
    Je te sens combative et ça fait plaisir. J’espère que la lecture t’a apaisée un peu et que tu auras rapidement des nouvelles.
    Bon courage aussi pour cette nouvelle procédure qui t’attend.
    Bisous.

    • Plus vraiment en colère. Il faut avancer. La lecture est ma respiration en ce moment car je suis en congés et c’est un grand bonheur d’avoir autant le temps de lire. Je retrouve le plaisir des choses simples. Gros bisous Mouchette « la méchante »

  6. Je trouve ça incroyable qu’on te découvre ce problème maintenant… Que de temps (précieux temps) , d’énergie perdus… Que c’est triste… Tu as une explication de ta première grossesse menée à terme avec la cloison (à moins qu’elle soit apparu plus tard ? C’est possible ?)

    Quand à tes soucis avec le père de ton fils, ça doit être très difficile surtout rajouté au reste… J’espère qu’il sera vite débouté.

    Plein de courage ma belle

    • Coucou pmavie, apparemment seule un écho 3 D et l’IRM permettent de bien voir cela. Pour mon fils, il faut croire que j’ai eu de la chance , car cette cloison je l’ai toujours eue, cela ne s’acquiert pas au cours de la vie. Ou alors elle est trop petite pour que cela soit la cause de mes FC. Découvrir une cloison ne rajeunit pas mes ovocytes …
      Quant au père de mon fils, c’est sûr que ce n »est pas simple à gérer avec la pma, mais j’ai l’habitude, c’est compliqué depuis 8 ans. Ma seule crainte c’est qu’on remet le sort de mon fils entre les mains d’un juge qui va décider sur un dossier et 30 min d’audience. Alors forcément il y a toujours un risque.
      Profite de ta chance et savoure ton bonheur ! Bisous

      • Tu n’avais jamais eu d’écho 3D ? (moi oui quand on a fait une exploration complète à J3) C’est fou ce que les prises en charge peuvent être différentes… Ca m’attriste. J’espère quand même que cette cloison vous permettra d’avancer… Et que si fivDO il doit y avoir, tu auras un beau nid douillet ! 😉
        Pour le père de ton fils, je comprends tes craintes… 8 ans qu’il te pourrit la vie ?!? (sûrement même davantage…) Je ne sais comment tu fais pour accepter tant de pression. On ne te donne pas le choix bien sûr mais je te trouve très courageuse !
        Plein de bisous ma belle ! ❤

        • Non jamais eu d’écho 3D…La fiv-do c’est très hypothétique vu les réactions de mon homme…grâtinées…
          Le père de mon fils, je n’ai pas le choix, il a toujours l’autorité parentale , à mon grand désespoir. La loi française maintient à tout prix les liens du sang, quitte à exposer les enfants.Il ne le bat pas alors je devrai m’estimer heureuse, mais il est irresponsable et abîme mon fils.Je ne sais pas si je suis courageuse, en tout cas, tu comprends peut être pourquoi je me bats tant pour avoir un autre enfant, même si cela semble déraisonnable à 44 ans.Bisous

          • J’espère sincèrement que tu pourras convaincre ton homme pour la fiv-DO. Ca ne me semble pas déraisonnable du tout de se battre pour avoir un enfant et oui, je comprends parfaitement que ça te paraisse si primordiale avec ce que tu vis pour ton fils.
            C’est triste pour lui, le pauvre, de subir ça. D’être pris au piège en quelque sorte par un père irresponsable. Je ne comprends pas qu’on laisse ainsi un enfant en pâtir. Et j’imagine combien c’est difficile pour toi, sa maman, de voir que son père peut lui faire du mal (psychologiquement je veux dire).
            Il a quel âge ton fils ? Il demande quoi le père, la garde ?
            Plein de bisous ma belle

            • Mon fils aime malgré tout son papa, mais commence à comprendre qu’il est très égoïste et pas fiable. Il dit souvent « je n’ai pas de chance d’avoir un papa comme ça ». Il y a de bons moments entre eux, mais son père est instable, alcoolique (apparemment sevré ces derniers temps) et il fait surtout n’importe quoi en terme d’éducation. Mon fils a 10 ans et il a une avocate nommé d’office pour défendre ses intérêts cette fois-ci. Le juge l’entendra. Je pense que le papa veut retrouver une garde non médiatisée. Mais moi j’y suis opposée, car il alterne depuis toujours phases d’euphorie de de toute puissance et phases de ce qui ressemble fort à de la dépression.Depuis notre séparation, je pense qu’il est maniaco-depressif. Et mon fils est sa bouée, son médicament. J’ai essayé pendant 8 ans d’en faire un bon père, je lui ai laissé sa chance,mais là j’ai renoncé.
              Un autre enfant changerait beaucoup de choses dans notre vie à tous les 3.Et je serai assurée que, si je mourrai prématurément, mon homme pourrait prétendre à un droit de garde sur mon fils qu’il élève depuis ses 4 ans car il y aurait une fratrie. Aujourd’hui il a toutes les responsabilités d’un père sans avoir aucun droit. La loi française n’est pas adaptée pour les familles recomposées…

              • Il en pense quoi ton fils de cette situation ? Tu sais ce que le juge peut lui demander ? Je trouve ça à la fois très bien d’entendre l’enfant et à la fois, j’aurai peur qu’il soit manipulé par le père…
                C’est triste en effet la situation de son père. Et ce qu’il, de fait, fait subir à son fils… 😦
                Je ne savais pas cette histoire de droit pour les familles recomposées. Pour ton homme, ça ne doit pas être facile non plus de savoir qu’il n’a aucun droit alors qu’il se comporte comme un père pour ton fils.
                Je te souhaite si fort de réussir à avoir un enfant avec ton homme ma belle. J’espère de tout coeur que l’avenir t’apportera du bonheur.

                • Je n’ai déjà aucune idée à ce jour de la demande exacte, alors ce qu’on va demander à mon fils j’en sais rien non plus. Evidemment que les risques de manipulation sont forts, mais j’ai confiance en mon fils qui est fatigué de tout ça. Merci pour tes beaux souhaits et puis si cela n’arrive pas, il faudra quand même que j’arrive à être heureuse et à avancer .

                  • Ah zut, je pensais que tu savais quelles étaient ses demandes…
                    Tu as raison d’avoir confiance en ton fils ! ❤ Il est bien entouré et tu lui as créé la stabilité qu'il faut à un enfant pour s'épanouir, tu peux être fière de toi aussi !
                    Bien sûr qu'il faut que tu sois heureuse quoiqu'il arrive pour la suite de ton parcours. Le bonheur est une chose bien compliqué car on n'est pas toujours en capacité de le voir, de s'en saisir. Je te souhaite de trouver le bonheur ma jolie ! ❤

  7. Oui je suis là!! Oh la la, mais on n’a pas fini d’halluciner sur la blogo.. Alors la bonne nouvelle, c’est qu’un problème à solution facile est identifié, ENFIN!!!! Comme tu le sais, ma cloison a été identifiée après 4 fausses couches et la grossesse qui a suivi sa résection est a priori la bonne 🙂 L’opération sous hystéroscopie est très brève. Perso, je suis retournée bosser le lendemain. Une hystéroscopie de contrôle un mois plus tard (avec une retouche me concernant) et une écho de contrôle encore deux mois après et c’était reparti. Donc en gros, prévois 3 à 4 mois après l’opération. Je te confirme que l’opération se fait plutôt sous AG (c’était mon cas), mais je crois que tu peux demander une anesthésie locale. Tiens moi au jus!! Tu tiens peut être la porte de sortie, je te le souhaite si fort xxxxxx

    • Merci Mishqui pour toutes ces infos. Je ne savais pas si tu lisais encore la blogo. Tant mieux si c’est une opération assez simple (et pas de nouvelles cicatrices, je pensais que ce serait en coelio) mais 4 mois boréal , c’est beaucoup ! Surtout si l’opération n’est pas programmée vite…Le temps presse tellement pour moi. Pourvu que tu ais raison et que ce soit la porte de sortie ! De gros bisous

      • Si si je lis toujours et en plus, je suis en vacances 🙂 Moi, ça a été trois mois et comme je te disais par mail, ça peut peut-être être moins si il n’y a pas de « retouches » lors de la deuxième hystéroscope. Il faut que tu vois tout ça avec un spécialiste. Tiens nous au courant!
        Trois mois, c’est long mais finalement ce n’est rien si ce sont les derniers d’attente. Je croise pour! Bises

        • Promis je vous tiendrai au courant, mais je ne suis même pas sure aujourd’hui qu’ils vont décider de m’opérer. Je verrai bien !
          Ma crainte c’est le manque de temps. Faire une opé, attendre, faire le dernier transfert, refaire une FC et du coup pour la Fiv-do ce sera vraiment très tard, on serait déjà bien trop proche de mes 45 ans., arf…Mais j’essaye de ne pas faire de plan à l’avance. Chi va piano va sano…Bises

  8. Comme les autres je suis hallucinée de voir que t’es médecins aient attendu 3 fausses couches avant de se poser des questions. Ta colère est vraiment légitime… J’espère néanmoins que cette nouvelle découverte sera la clé de sortie de votre parcours. Je vous le souhaite très très fort ❤️

  9. Merci à ce Dr Espoir et à cette échographiste alors, de s’être aperçu de ça, c’est juste impressionnant que personne ne l’ait pensé/vu plus tôt .. J’espère que tes problèmes pmesques vont tous se résoudre, et que les 2 autres sujets de préoccupation vont vite trouver la solution ! Bisous

    • Dr Espoir je vais la remercier d’avoir eu du nez, mais j’attends surtout de voir ce qu’elle en pense et si une intervention s’avère utile (selon la taille, la position de cette fichue cloison). J’ai du mal à croire à la solution miracle car j’ai trop de fois déchanté dans ce parcours. Rdv dans une semaine.Bisous

  10. Comme Simone, moi ça me met vraiment en colère cette PMA française, à plusieurs vitesses, selon les centres et les gynécos… Et à la traîne pour plein de choses, contrairement à nos voisins européens…
    Que de temps, d’énergie et d’espoirs perdus pour rien, quand les soucis sont détectés aussi tard, après plusieurs FC… Ça m’énerve !
    Bon, je sais qu’il faut aller de l’avant malgré tout et l’expérience de Mishqui est très positive ! Tiens-nous au courant la semaine prochaine et espérons que l’opération soit LA solution pour vous, qu’on donne toute sa chance au petit dernier avant le TEV ;-). Je réponds à ton mél concernant le don dès que j’ai un moment. Grosses bises

    • Je ne sais pas s’il fait incriminer vraiment mes deux précédents gynécos, car j’ai quand même eu une grossesse à terme il y a 10 ans, sans souci. donc j’imagine que ce n’est pas la piste la plus évidente dans mon cas, enfin en tout cas je me dis ça sinon je fais un carnage et la colère n’amène rien de bon.
      Mais si c’est la solution, je veux bien aller me faire charcuter dès demain et faire une entorse à mon chois de ne plus vivre d’AG en Pma. J’espère de tout coeur que tu vas bien et j’attends ton mail. Bisous.

  11. J’ai exactement le même type de problème que toi qui n’a été diagnostiqué qu’après toute une batterie d’examens en France et 2 premières FIV DO en Espagne (faites sur la base des examens réalisés en France)…j’ai fait un post sur mon blog sur la chirurgue uterine qui est très mal développée en France (c’est une question d’école parait-il et largement associé au problème du distilbene). J’ai eu 2 petites interventions sous AG flash (c’est de la microchirurgie, moi j’ai fait l’AR en Espagne dans les 24h00) et oh miracle la 3eme FIV DO a marché (à 42 ans). Si tu as des questions met moi un mail je te donnerai les infos. Accroche toi!

    • Décidément je vois que je ne suis pas la seule à avoir une cloison découverte tardivement ! Si je comprends bien tu t’es faite opérer en Espagne. Je veux bien des infos par mail sur ta clinique, le prix, les examens requis, le temps que tu y as passé, s’ils ont utilisé du sperme frais ou congelé, s’ils ont fait des DPI, s’ils partagent les donneuses. mamzellefleurenpma@gmail.com Merci ! Je m’accroche mais je me pose tous les jours la question de continuer à 44 ans passés… Bises

N'hésite pas, laisse-moi un ptit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s