Sur la pointe des pieds

Une semaine à vadrouiller entre Paris et Hambourg pour profiter de ma famille éparpillée. Une semaine à décoller, rouler, marcher, cuisiner en famille, rire et surtout savourer la présence de ceux que j’aime.

J’ai osé, cette fois-ci, parler du bout des doigts de ce début de grossesse, évoquer cet espoir de vie. J’ai aussi voulu qu’on ait une pensée pour ce bébé perdu en septembre. Et qui a fait partie de notre vie quelques mois.

J’ai essayé de me réjouir de tout. De cette promenade tonifiante au bord de l’Alster , des rires de mon fils, du temps passé avec mon frère que je vois si peu, d’une sieste imprévue en pleine après-midi, de mon admirable grand-père, force de la Nature, qui fait encore son potager et du vélo à presque 96 ans ! Quelle leçon de vie il me donne !

Je suis revenue avec des jolis souvenirs plein la tête, qui valaient bien tous ces km parcourus.

Mais une pensée ne me quitte pas: est-ce que cette graine de vie pousse toujours?

Difficile d’être rassurée car ma dernière triste expérience m’a prouvée qu’on peut avoir plein de symptômes et que tout soit déjà fini.

Le temps passe, mon espoir grandit, mais la peur est là, tapie dans l’ombre. Comment supporterai-je une autre fausse-couche ?

J’ai l’impression d’être montée en catimini dans ce fichu train, je marche sur la pointe des pieds en espérant que Dame Nature ne me rattrapera pas cette fois-ci.

Il y a une semaine, nous avons bien vu un sac embryonnaire.Il est même question d’un éventuel 2ème sac…Moi qui suis terrifiée à l’idée d’une grossesse gémellaire, je ne sauterai vraiment pas de joie. Mais je ne pense pas, mon intuition me dit que ce n’est pas ça.

Alors, j’attends, avec impatience et inquiétude, la prochaine écho pour voir s’il y a bien un coeur qui bat.

Le mien de coeur, lui, est partagé. Mais j’essaye de profiter de chaque jour qui m’est offert avec cet espoir au creux de moi.

Je n’oublie pas que rien n’est écrit, que tout peut aussi bien se passer.

Je vous souhaite de jolis rêves, d’intenses fous-rires, de belles émotions et beaucoup d’espoir pour ce bout d’an.

Publicités

33 réflexions sur “Sur la pointe des pieds

  1. Contente que tu aies bien profiter des fêtes, on te lit toute heureuse … avec certes quelques angoisses tapies mais rien d’étonnant. Je te souhaite une bonne fin 2015, et je continue de croiser, bises

  2. Je ne peux que te souhaiter le meilleur pour 2016 ! De tout mon coeur, j’espère que la prochaine écho te montrera un petit coeur clignotant et que la suivante te montrera un petit bébé qui grandit bien !!! Je t’embrasse bien fort !

  3. Je suis heureuse de savoir que tu vies à fond, sur les traces de ton grand-père! Je comprends tellement ta prudence et te souhaite fort d’être vite rassurée. Quand a lieu la prochaine écho? Je croise très très fort. Des bises

  4. Comme j’aimerais, par magie, t’enlever tes légitimes angoisses et que tu vives pleinement ce début de grossesse. Et non, que Dame Nature ne te lâche pas, mais que pour une fois, elle fasse bien les choses, dans l’ordre, tout simplement, comme pour tout le monde, ceux et celles de l’autre monde, celui où une écho rime avec bonheur et non avec angoisse.
    Bisous

    • Je crois que j’ai perdu mon insouciance avec mes 2 FC, alors j’essaye juste de profiter autant que possible en avançant pas à pas, car je m’estime déjà très chanceuse. Je guette de temps en temps de tes nouvelles, mais je ne vois rien de nouveau depuis sept sur ton blog, tu vas bien?

      • Mpfff, tellement de merdes accumulées que je n’ose plus écrire sur mon blog. Mais mes ennuis sont tellement superficiels comparés aux attentats, au réchauffement climatique ou à tout un tas de choses. Je devais reprendre mon blog pendant les vacances mais j’ai un sacré retard accumulé (de blog et de boulot de maîtresse!). En gros, je suis vivante, c’est déjà ça. Pas enceinte, pas en cours d’adoption. Et toujours envie d’avoir un enfant, ça, ça ne part pas. On a découvert que mon hyperthyroïdie latente était devenue très grave il y a deux mois. Du coup, projets bébés stoppés, traitement par comprimés et PDS tous les 10 jours (pour surveiller le foie et les défenses immunitaires), projet d’opération pour enlever la thyroïde. Projet de nettoyage des adhérences du col et de l’utérus, qui reviennent inlassablement tous les 4 mois. Et après, on a le feu vert pour un don à l’étranger. Cet été en gros, sauf si une merde de plus arrive… J’arrête de squatter ton blog et je tache de reprendre le mien! Bisous à toi et à p’tite bulle qui s’accroche fermement.

  5. Comme je comprends ta prudence, qu’il est dur d’être confiante quand on s’est déjà fait éjecter du train sans prévenir… Je te souhaite d’être très vite rassurée et te remercie pour tes mots, je nous laisse du temps… Bisous

    • Je sais que tu peux très bien comprendre ma peur, mais pour autant je me dis que chaque grossesse est différente et qu’il faut garder l’espoir. Tu devras aussi y croire à nouveau et je sais que tu y arriveras. J’aimerais beaucoup être près de toi pour te consoler car tu traverses la pire des épreuves. Je suis là si tu veux parler. Je t’embrasse très fort.

  6. Je t’admire et imagine ton inquiétude. Je ne peux que te souhaiter la meilleure des nouvelles la prochaine écho. Je t’envie un peu mais me sens bien loin d’être capable de rependre ce chemin. Profite bien

  7. Bonjour Mamzelle,
    Je n’avais pas suivi les dernière nouvelles de ton blog et je découvre avec émerveillement la nouvelle qui accompagne ton dernier article. Quel cadeau ce petit bout de vie qui grandit en toi!! C’est une excellente nouvelle. J’espère sincèrement que ce bébé espoir s’accrochera jusqu’au bout. Courage pour la suite. Des bises

N'hésite pas, laisse-moi un ptit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s