Ecoute ma prière

Dame Nature, écoute-moi.

Il y a 2 ans et demi, mon homme et moi avons eu l’audace de vouloir créer un nouveau petit habitant de cette planète, avec la moitié de lui et la moitié de moi.

Certes, en ces temps de réchauffement climatique, d’égarement intégriste et de surpeuplement mondial, ce n’est pas franchement raisonnable, je te l’accorde.

En outre, pour toi,  nous n’avions pas le profil idéal, mon homme et moi. Lui, un peu déjanté, avec ses spermatozoïdes de travers et moi, « divorcée », à la quarantaine déjà bien tassée, avec un enfant au compteur.

On savait bien qu’on n’avait pas le meilleur dossier et que tu le passerais bien après tout le monde. Que les places étaient chères. Soit dit en passant, parfois, tu les offres bien à n’importe qui (ôte-moi d’un doute d’ailleurs, tu fais quoi ces jours-là, tu te reposes et tu fais au pif ?)

Nous, tu sais,  avec nos chemins de vie atypiques, on pourrait insuffler de belles valeurs à un petit bout d’homme (ou de femme). Ce serait pas mal, hein, rapport aux abrutis qui retournent la planète ces derniers temps ?(y’a pas de mal à se flatter)

Lui, c’est un éternel optimiste, un vrai croqueur de vie (non pas un vampire, tu t’égares). Un homme qui, sans cesse, essaye de positiver, se bat tout le temps,  accepte d’avance ce que son destin lui réserve, bon ou mauvais, et savoure sa vie, la vie.

Moi, avec mon chemin de vie déjà bien chargé, je peux dire que j’ai du courage, une grande faculté de résilience, de l’empathie à revendre et une vraie philosophie du bonheur à transmettre. J’ai appris que le bonheur existe en permanence, dans des choses simples, qu’il faut s’en réjouir et apprécier chaque jour de vie comme un cadeau. Et qu’on peut se relever de tout.

On s’est donc lancé dans la grande aventure de la conception.

Tu allais vite calmer notre enthousiasme et notre ardeur à la tâche (ça d’ailleurs, je dois te dire que c’était vraiment nul, nous priver de plaisir, c’était  une basse attaque, indigne de toi, car la Nature n’est-elle pas par essence jouisseuse ?). On a vite compris qu’il faudrait renoncer à la version naturelle et romantique. Tant pis. Seuls les faibles baissent les bras devant l’obstacle.

Nous avons donc pris le chemin de cette médecine spécialisée censée nous assister. Ah quel mot horrible d’ailleurs. De là à dire que nous sommes des incapables, il n’y a qu’un pas. Le choix des mots n’est jamais anodin.

Il y a 2 ans, j’ai donc entamé la valse des examens intrusifs en tout genre, et la première des 6 anesthésies  générales qui allaient « égayer » ma vie ennuyeuse (non , pas ennuyeuse du tout en vrai, mais fallait bien que je trouve une formule marrante)

Doc glacial allait donc reluquer mon intérieur sous toutes les coutures, décortiquer mes bilans sanguins (à croire qu’on passe un examen d’entrée), vérifier que nous avions eu une sexualité raisonnable (hum, pas une petite MST à l’horizon ?). Il aurait sûrement voulu nous recaler, car, avec mes 41 ans, je risquais fort de faire foirer ses statistiques. Mais non. Le  matériel était encore en superbe état pour une occasion (oui je parle de moi) et ma réserve ovarienne avait de quoi écoeurer plus d’une trentenaire.

3 mois après notre première rencontre glaciale, nous avons donc eu  le droit de participer à la grande tombola de la fiv.  Tu sais, ce grand jeu hallucinant où on se donne, corps et âme, pour, peut être, ne jamais rien gagner. Faut être un peu dingue pour se lancer là-dedans !

Au premier tirage (rapport à la tombola, essaye de suivre un peu), j’y ai laissé mon innocence et un peu de ma voix tellement j’ai hurlé de douleur. Merci pour la torsion d’ovaire, je ne connaissais pas. Je m’en serai bien passée. Lui, il a eu la peur de sa vie, celle de me voir mourir sous ses yeux. Tu y es allée fort quand même ! Et évidemment, on a tiré un « perdu, retentez votre chance ». Je sais bien que tu as voulu nous dégoûter.

Mais, loupé, 4 mois plus tard, on a repris des billets pour le deuxième tirage  de la tombola grâce à  Doc spliff . Il est de l’autre côté de la ville, c’est super « sympa »tous ces AR avec les embouteillages, mais on voulait te prouver qu’on est des warriors.

Et bing encore un « perdu » dans notre tronche à l’arrivée, puis un troisième dans la foulée, puisque j’avais eu la folle idée de participer au tirage complémentaire (Je traduis, parce que tu es perdue : j’avais fait un TEC juste après FIV2 )

Là, j’avoue tu nous as bien calmés. Après mûre réflexion, on a changé de tactique.  On s’est dit qu’il valait mieux se mettre en accord avec toi, Dame Nature, histoire de t’amadouer un peu. Alors on l’a joué « all natural » pendant plusieurs mois, rêvant du graal sans piquouses ni complications.  On a sorti toute la panoplie des marabouts, magnétiseurs, plantes magiques et autres grigris. J’ai pris des cours de rires pour me détendre, de qi-gong pour stimuler mon énergie vitale.

Et tu as continué à nous bouder. Et à distribuer généreusement autour de nous le ticket gagnant que nous convoitions depuis déjà 1 an et demi. A croire que tu le faisais exprès !

Alors, on a décidé de rejouer une dernière fois(FIV3), avant la fermeture de la tombola (mes 43 ans et la fin de la prise en charge). Bien mal m’en a pris. Après m’avoir fait croire que tout se passerait comme sur des roulettes (note les efforts pour rester dans le même domaine de vocabulaire :  « tombola »,  « roulette »), tu m’as sortie ta dernière vacherie : l’hyperstim. Doc spliff n’y croyait pas. Là, tu m’as bien mise ko. 3 semaines le souffle court, à me faire passer pour une malade des poumons. J’avais l’impression que j’allais mourir étouffée dès que j’envisageais de faire plus de 3 pas. Mais, j’avais obtenu 4 billets ( 4 blastos)

On est tenaces et têtus mon homme et moi. Alors, on a joué au tirage suivant 3 mois plus tard ). Là, on bien cru que tu avais enfin cédé. En même temps, ça faisait bientôt 2 ans que tu nous pourrissais la vie. On a rêvé même pas 2 jours avec ce joli ticket. En fait tu nous avais refilé un faux billet gagnant ! Le billet était faux mais la fausse-couche, elle, bien vraie.

Là, j’avoue, tu m’as mise à terre. J’ai douté de moi. Tu as presque réussi à me faire renoncer. Mais je me suis relevée, encore une fois. Et j’ai tenté le tirage exceptionnel avant l’été avec un des billets qu’il nous restait.

Bingo ! Cette fois-ci, tu devrais être en congés d’été, alors on l’a eu notre vrai ticket gagnant. 13 semaines exactement et puis tu es rentrée de vacances et tu nous l’as déchiré. Je t’ai détesté de nous reprendre ce petit bout de vie qui faisait déjà partie de nous deux. Tu m’as brisée le cœur, je me suis éloignée de tous, même de moi. Je n’ai jamais pu oublier ce petit cœur que j’ai vu battre. Ni mon homme. Je t’en veux aussi pour ses larmes que tu as fait couler. Lui qui est si fort d’habitude et que j’ai vu si fragile.

Alors Dame Nature, là, il faut vraiment que tu m’écoutes attentivement. Parce que, malgré tout ça, j’ai rejoué à la tombola début décembre. Et je sais que j’ai gagné le gros lot. Laisse-le nous celui-là s’il te plaît. Sois clémente. Il va nous rendre heureux comme jamais, moi, lui et mon fils qui l’attend aussi depuis si longtemps. Et tu verras, on en fera un habitant de cette Terre heureux, pleinement conscient de sa chance d’être en vie et qui sèmera du bonheur autour de lui.

Ecoute ma prière, Dame Nature,  laisse-moi cette jolie graine de vie et aide-moi à la faire grandir.

Je crois qu’après tout ce que tu m’as fait endurer, je l’ai bien mérité.

prière 2

Publicités

75 réflexions sur “Ecoute ma prière

  1. Mamzelle 🌺,

    Je suis en pleurs, comme à chaque fois que je te lis d’ailleurs…désolé de ne pas avoir pris des News même si ce n’est pas faute de penser à toi souvent très souvent mais comme je te l’avais dit une fois ça me met mal à l’aise moi la nana qui est enceinte de jumeaux…
    Alors je continue de penser à toi, je ne prierai pas (j’ai arrêté il y a fort longtemps ce foutu bon dieu m’a bcp trop déçu )
    Et à Dame nature : tu as intérêt de laisser Mamzelle fleur tranquille sinon tu auras à faire à moi 😡
    Je t’embrasse prends soin de toi…

  2. ❤ ❤ Je ne prierai pas non plus (je n'y crois pas) mais je vais croiser de toutes mes forces (et j'en ai !) pour que Dame Nature vous laisse vivre ce bonheur. Vous le méritez tellement…
    Prends bien soin de toi – Plein de belles choses en cette fin d'année
    Grosses Bises

  3. Je croise de toutes mes forces pour vous et pour que DNLP vous fiche enfin la paix. J’espère que tu reviendras en début d’année nous donner de très belles nouvelles. Je t’embrasse fort

  4. La fin de ton billet m’a laissée au bord des larmes. C’est une merveilleuse nouvelle, qui doit sans doute te paraître bien fragile encore, mais je te souhaite qu’enfin vous ayez ce fameux gros lot, un magnifique bébé qui vienne agrandir votre bien jolie famille.
    Je croise pour que tout aille bien, sereinement, simplement.
    Bisous

    • Je sais que ce bonheur d’un jour peut m’être repris très vite, alors raison de plus pour savourer cette fameuse chance dont tu parlais, car il ne s’agit que de ça, au jour le jour. Je ne veux plus vivre dans l’angoisse de demain.La vie c’est maintenant. Merci pour ton joli souhait et je ne te souhaite à mon tout que la même chose. De gros bisous Kaymet

  5. J’espère sincèrement que ta prière sera entendue. Dur de reprendre les étapes depuis le début, je vous souhaite d’aller au bout avec un beau bébé à la clé. Je croise fort pour ça.

  6. C’est très très émouvant ma jolie et c’est une merveilleuse nouvelle ! Je croise bien entendu les doigts pour que ce petit être grandisse bien et fasse votre bonheur à tous les trois. DN, cette fois, ne t’en mêles pas, hein ! Je croise très très fort.
    Plein plein de bisous ma jolie !

    • Ce doit être des restes de mon cursus en droit (dans ma première vie, je voulais être magistrat). Je crois surtout que c’est la façon dont on vit les choses qui changent tout.C’est le chemin qui compte. Bisous Malaicca

  7. Comme je ne prie pas bcp, j’avais pour les loulous allumer une bougie à chacun, chaque jour. .. ta photo m’a rappelé ces moments. Je t’envoie mes meilleures pensées pour que tout se passe bien et que plus jamais tu ne vois de larmes dans les yeux de ton homme. Je sais à quel point (ça aussi) ça fait mal. Gros bisous

    • En fait c’est ma soeur de coeur rencontrée grâce à la blogo qui a allumé une bougie à l’autre bout du monde pour me porter chance.Des larmes j’en verrai surement d’autres dans ses yeux, de bonheur ou pas,mais ça voudra dire qu’on fera un long chemin de vie ensemble lui et moi.Je t’embrasse

  8. Allez DN sois clémente pour une fois, permets à cette jolie famille de s’agrandir.
    C’est une sacrée nouvelle Mamzelle ! Alors je croise fort pour vous que cette nouvelle aventure, dure, dure et dure. Je t’envoie toutes mes bonnes ondes ! Des bisous

    • Je te suis toujours même si je ne commente pas. Vous avez raison de ne pas vous imposer des choses désagréables pour les fêtes, on n’a qu’une vie ! Et moi je croise pour que la commission de février soit porteuse de bonne nouvelle. Je t’ai dit que je te trouvais très forte dans cette procédure d’adoption ? De gros bisous Mouchette !

      • Merci pour tes gentils mots Mamzelle qui me touchent. Je ne sais pas si nous sommes forts, mais l’espoir que suscite l’adoption nous aide énormément. Et puis nous sommes dans la dernière ligne droite ! De gros bisous à toi aussi et hâte de lire de tes (bonnes) nouvelles.

          • Mais de rien. J’ai enfin téléchargé l’application wordpress pour mobile et je profite de mon long trajet en voiture pour prendre des nouvelles sur la blogo.
            Je lis que tu chemines et j’espère de toutes les forces que ce bébé de cœur va vite venir vous combler.

          • Ah je ne maitrise pas bien les mini touches par contre sur le portable ! La réponse est partie trop vite!
            Moi je vais bien, mais je n’en suis qu’au début. Écho précoce dans 8 jours. J’essaye de savourer ma chance sans oublier que cet espoir de vie peut vite s’envoler. Je t’embrasse très fort Mouchette.

            • Merci Mamzelle pour tes souhaits, ça me touche beaucoup. Je repenserai à toi dans 7 jours et je continue à croiser fort les doigts pour vous. D’ici là, bon apprentissage des mini touches ! Bisous

  9. Je croise bien fort et je transmet à Framboise pour qu’elle se joigne à moi et dans les limbes, où se trouve tous les bébés à venir et où elle se trouve encore elle transmette à ce gros lot la force de tenir et grandir au creux de toi!!!
    Pleins d’énormes bisous.

  10. C’est si triste mais si bien écrit. Tu m’as beaucoup émue. Et ce dénouement plein d’espoir, évidemment qu’on y croit et qu’on y croise. Elle va te lâcher la grappe et tu vas enfin avoir le droit à ce bonheur tant mérité. De tendres baisers 💕

  11. Quelle bonne nouvelle Mamzelle Fleur ! Je me demandais justement où tu en étais… Je croise très fort pour que l’issue de cette tombola gagnante soit positive, pour que tu nous écrives une fin heureuse à cette longue histoire… Et tu as bien raison de savourer déjà, step by step… Je t’embrasse.

    • Moi aussi j’espère que j’ai donné côté malchance et que le stock est épuisé. Je vous souhaite un beau chemin vers votre bébé du bout du monde, car, si j’ai bien compris, vous vous tournez vers l’adoption internationale. J’ai hâte de lire cette rencontre qui, j’espère, arrivera vite ! Bisous

  12. Je passe juste pour te faire un gros bisou et te dire que je pense fort à toi. j’espère du fond du cœur que tu ne souffriras plus jamais à cause de la PMA et je croise très fort pour cet espoir que tu portes. Je t’embrasse

    • merci c’est très gentil surtout après ton dernier négatif. Mais j’ai lu avec plaisir que ton homme prenait soin de toi et que tu essayais de sortir la tête de l’eau. Je te souhaite plein de petits bonheurs en cette fin d’année. Gros bisous

  13. Pingback: Lettre au Père Noël | Les tribulations de Mamzelle Fleur

N'hésite pas, laisse-moi un ptit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s