Une autre vie

Voilà un moment que je n’ai pas écrit. J’étais enfermée dans ma douleur, celle d’avoir perdu notre bébé à 13 SA, celle d’avoir passée une année désastreuse, jalonnée d’une Fiv 3 catastrophique avec une HSO, suivie de 2 FC. Tout ça en 9 petits mois. 9 mois, quelle ironie !

J’ai souffert comme jamais, j’avais quitté la vie en quelque sorte.

Mais j’ai repris le chemin du travail, il y a un mois. Je me suis faite violence pour revenir dans la vie et j’ai réussi.

Et vraiment, je suis fière de moi.

J’ai retrouvé confiance en moi grâce à ma vie professionnelle et cette impulsion-là a tout changé.  Un nouvel élan de vie a poussé en moi jour après jour. J’ai commencé à nouveau à sourire, à apprécier de toutes petites choses, à moins penser à mon terrible chagrin surtout.

J’ai rencontré une sage-femme qui m’a réconciliée avec mon corps, revu ma psy qui a guéri mes blessures en apaisant mes traumas. Le temps du deuil est révolu.

Me voici donc revenue parmi les vivants !

J’ai d’ailleurs ri aux éclats toute une soirée à m’en étouffer, j’ai tellement de retard de bonheur !

je savoure de retrouver ma santé, de pouvoir sortir, faire mille choses dans une journée.

Je regarde mon fils de presque 10 ans avec un autre oeil. Et je suis de nouveau très présente auprès de lui.

Et surtout, mon homme et moi avons surmonté notre effroyable chagrin. Nous nous sommes retrouvés, nous avons d’abord fait de petits pas l’un vers l’autre, et puis, toute notre complicité et notre amour sont revenus à pas de géant. Cerise sur le gâteau, il m’a offert un beau symbole, une très jolie bague, qui témoigne de son engagement envers moi, de notre alliance.

Aujourd’hui, je vis pleinement. J’ai lâché prise sur la question d’un autre enfant. Advienne que pourra… Mais, je ne veux plus jamais laisser ce projet d’enfant me voler ma vie. Je ne crois plus qu’un bébé va venir nous combler, mais je ferai quand même mes deux derniers TEV, car, au moins, j’aurai tout essayé.

Aujourd’hui, je veux surtout pouvoir vivre, m’amuser et avoir d’autres projets dans la vie que compter les jours de mon cycle, attendre une écho, une pds et passer mon temps à la clinique.

La vie ce n’est pas ça. La vie c’est ce qu’on fait avec les cartes qu’on a en main. Et moi, je veux profiter de cette courte vie qui m’est accordée sur cette planète.Alors je cultive mon esprit positif, jour après jour, dans chaque événement de ma journée, et c’est un délice pour moi d’être en vie.

Je viens de commencer ma deuxième vie et j’entends bien qu’elle soit belle, légère, et pleine d’amour.

 

 

Publicités

62 réflexions sur “Une autre vie

  1. Ton article est très émouvant.
    Et cela me fais plaisir à moi aussi de lire toute cette force, cet amour, ce présent plus beau et cet avenir qui je te le souhaite sera magnifique !! Grosses Bises et très belle soirée

    • Les épreuves rendent plus forte c’est certain mais surtout elles permettent de prendre pleinement conscience que la vie est un précieux cadeau.Que des choses insignifiantes peuvent être merveilleuse quand on a tant souffert. Et je pense que tu connais parfaitement ce sentiment.Gros bisous

  2. Que je suis contente de te lire ! Et en pleine forme, ça fait plaisir !!! Je pense souvent à toi et je me demandais comment tu allais…
    C’est aussi une très bonne nouvelle ces TEV, c’est important de ne rien regretter… Je sais que ton gynéco n’y était pas favorable, mais pourquoi ne pas réfléchir à en transférer 2 cette fois ? Selon la qualité bien sur, le but étant d’augmenter les chances, mais pas d’obtenir une grossesse gémellaire… Je t’embrasse Mamzelle Fleur.

    • Je suis touchée Fortuna que tu penses encore à moi alors que je me suis faite bien discrète et que tu es montée dans le train (félicitations!). Merci pour ton conseil mais je suis définitivement ferme sur ma décision. Pas de double transfert. Même si je ne crois plus que cela puisse marcher, je ne prendrai pas le risque d’une grossesse gémellaire. Avec la poisse que j’ai eu, ça pourrait m’arriver. Et une copine toubib m’avait parlé de la « glisse du jumeau »(je ne suis pas ^sure du terme) qui arrive parfois quand les 2 embryons s’accrochent puis que l’un s’arrête et entraîne l’autre avec les saignements. Mais de toute façon, je ne vais pas traîner à faire mes 2 tev, car je veux en finir avec ce parcours éprouvant. Je t’embrasse fort et j’espère que tu es sur ton nuage, veinarde !

      • Merci ! Je ne suis pas vraiment sur un nuage, je crois que je ne réalise pas bien encore… Très peu de symptômes, qq nausées seulement… Je vais te dire un truc bateau de pmette : on mesure notre chance, mais on reste prudents jusqu’à l’écho des 12SA, voire plus à cause de mes anticorps…
        Je comprends bien ton choix, j’avais très peur d’une grossesse gémellaire et des risques… C’était un coup de poker pour augmenter les chances et on est bien contents qu’il n’y en ait qu’un! On voulait aussi en finir au plus vite et c’était même prévu d’enchaîner les 2 TEV si besoin… J’attends que tu me rejoignes dans le train, je te garde une place dans le wagon des quarantenaires ;-). Grosses bises

  3. Que je suis contente et soulagée aussi de te lire si bien, si sereine et heureuse ! Tu y es arrivée Mamzelle alors tu peux être fière de toi. Je suis ravie de lire que les relations avec ton homme se sont apaisées, que l’amour est au rendez-vous. Ton petit bonhomme doit être heureux d’avoir retrouvé sa maman, d’avoir retrouvé ces instant si précieux avec toi.
    Profites, vies, rigoles et advienne que pourra comme tu le dis si bien. Et vive les projets !
    De gros bisous !

  4. Je suis très contente de te lire avec cet état d’esprit et je te felicite d’avoir réussi à sortir de l’enfer. Je sais combien il est difficile de réussir à surmonter un drame comme tu as vécu. Merci pour cette jolie leçon de vie!
    Je t’embrasse fort.

    • Quel beau compliment ! Et je le savoure vraiment puisque tant d’autres IRL m’ont fait le reproche de me laisser aller.Tant mieux si mon chemin de vie peut prouver à d’autres femmes qui souffrent qu’on peut se relever d’un tel drame. Je prie pour que la chance soit avec toi et que tu nous annonces une douce nouvelle bientôt !

      • Je ne comprends vraiment pas les réactions des gens… Si tu avais été à 100 pieds sous terre, on t’aurai dit : « mais ressaisis-toi ! ». Ne prête pas attention à ces biens-pensant qui ne savent pas ce que tu as vécu ma jolie.
        Merci pour tes prières, c’est adorables ! ❤
        Je t'embrasse fort

    • Il est essentiel pour moi de venir partager mes expériences de résilience, surtout avec vous toutes qui m’avez soutenue à bout de bras (enfin de clavier) quand j’étais si loin de la vie. J’espère que ta grossesse se passe bien, bisous.

  5. Ça fait du bien de voir comme tu as repris le dessus. Je ne peux imaginer ce que tu as vécu et ça me bouleverse. Le plus beau c’est cette nouvelle relation avec ton fils et surtout avec ton homme…..

    • J’ai longtemps cru que la pma finirait par faire voler en éclats ma famille, si petite soit-elle. Mais je crois qu’on est décidément très unis tous les 3 et, d’ailleurs, tous ces échecs ont crée un lien encore plus solide entre mon homme et mon fils. Mon amoureux a bien conscience que cet enfant qui n’est pas de son sang sera probablement le seul qu’il aura. J’espère que tout se passe bien pour toi.

  6. Qu’est ce que ça fait du bien de te lire… de lire que tu vas bien… Bienvenue dans le reste de ta vie ma belle !!! Quelle force tu as… je ne peux que te féliciter pour cette force qui t’as permis de t’extirper de ce cauchemar !
    Tu es un exemple pour moi… un exemple que même si on est au plus bas, on peut revenir plus fort vers la vie !!! Je te souhaite pleins de petits bonheurs pour te combler et pleins de beaux éclats de rire !!! Gros bisous 😚😚😚😚

    • Merci pour ce si joli message, j’en rougirai presque ! Je compte bien rire, aimer et avoir plein de beaux projets maintenant que je suis sortie de cet enfer. J’ai « perdu  » 2 ans et demi, ce’s déjà beaucoup trop ! De gros bisous

  7. Ça c’est une excellente nouvelle! J’admire ton courage. J’en ai les larmes aux yeux de lire ce post tellement positif et de voir que tu es parvenue à surmonter cette période. Un grand bravo Mamzellefleur!

    • ça me fait toujours drôle se savoir que j’émeus des femmes que je ne connais même pas. Mais je suis infiniment touchée. Pour tes TEC, je voudrais te dire d’écouter ton intuition. Si tu penses qu’il faut faire les TEC sur cycle stimulé, défends-le auprès de ton gynéco. C’est toi la patiente, c’est toi qui décide ! Je l’ai fait ( à l’inverse de toi, puisque moi je ne voulais plus d’injection et je voulais faire mon tec sur cycle naturel), j’ai argumenté et j’ai eu gain de cause. Je serai allée chercher un autre médecin si besoin. Certes, je n’ai pas eu mon bébé, mais je n’ai, au moins, aucun regret. Songes-y. Je t’embrasse fort.

  8. mamzellefleur
    Je si heureuse de te lire ainsi.
    Je n osais pas prendre de tes nouvelles de peur d être maladroite. Pour le ou les 2 prochains je serai là pour y croire pour toi.
    je pense à toi.
    Bises.
    cyrine

    • Merci Cyrine. Je me souviens qu’on se suivait de près. J’aurais tant aimé te suivre dans ce train-là, mais la vie en a décidé autrement et moi je ne veux plus être victime de tout ça. Alors il faudra bien faire sans et mettre plein d’autres choses dans notre vie. Savoure pleinement ton immense chance. Je t’embrasse et te souhaite une belle rencontre avec ce petit deuxième.

  9. Je me demandais comment tu allais et j’allais t’envoyer un mail. Bravo pour cette sortie de l’enfer. Quel force, quel courage… Pas toujours facile de voir ces petits bonheurs mais quelle belle philosophie de vie…Et je te souhaites plein de bonheurs tous les jours avec tes hommes ….

    • Je pense que cette force, ce courage, nous l’avons toutes au fond de nous quelque part. Mais la pma détruit insidieusement notre confiance en nous. Alors il faut retrouver ce qui va relancer la machine et ça, c’est propre à chacune d’entre nous. Et toi, où en es-tu? De gros bisous

  10. Je suis très heureuse de te lire et de découvrir que tu vas mieux, que tu vas bien ! Ton expression d’être en « retard de bonheur » est très explicite, alors gave-toi de bonheur, rattrape tout ça, et profite bien de ton homme, de ton fils, et de tous les petits bonheurs de la vie ♥ Je suis très contente que tu sois de retour parmi nous ! Gros bisous !

    • Je comble mon retard de bonheur jour après jour en savourant presque tout à l’excès. D’être en forme pour marcher, d’entendre les éclats de rire de mon fils, d’avoir un compliment d’une collègue, de me lover sous les draps après une journée bien remplie, de voir un beau soleil même s’il fait 5 °…Des bonheurs tout simples en somme ! Je croise pour que la chance t’accompagne dans ce tec.Bisous

  11. Je m’inquiétais un peu de ne plus avoir de tes nouvelles; j’espérais que tu allais bien et que tu étais en train de reprendre de l’air loin de la blogo. Je suis heureuse et soulagée de te lire aujourd’hui si sereine. Je ne sais pas si tu avais lu le texte dont j’avais mis le lien il y a 2-3 semaines sur le fait qu’on a pas à se définir par ce qui nous manque mais parce qu’on a mais ton post y faut totalement écho car tu es riche de plein de choses et c’est ça qui te définit, pas la PMA. Je t’embrasse très fort ❤️

  12. Que cet article me fait plaisir!!!

    J’ai rarement éprouvé autant d’émotion pour une personne inconnue. Je suis tellement contente de voir que tu as réussi à sortir de ce « trou noir » où tu avais glissé.

    J’ai toujours vu en toi une personne forte. Je suis contente de pas m’être trompée et de voir que ce retour à la vie a été possible pour toi.

    Pleins de gros bisous et bon retour « dans la lumière ».

    • On ne se connaît pas dans la vraie vie, et pourtant, les unes les autres, on se donne tant d’émotions ! Oh que oui, je suis bien en vie aujourd’hui ! Et je ne compte plus jamais laisser la pma me prendre mes ailes. Je vis en France où la liberté et l’égalité des sexes existent, j’ai un toit sur la tête, un homme qui m’aime et un fils. Je suis déjà un être très chanceux sur cette Terre, où des millions d’êtres humains luttent pour survivre. Alors, désormais, je compte bien à nouveau savourer cette vie si courte qui m’est accordée.
      Je te souhaite plein de bonheur pendant cette grossesse. De gros bisous !

N'hésite pas, laisse-moi un ptit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s