le trouillomètre

Je suis en congés depuis hier soir. Youpi !

Mes journées de travail à rallonge m’ont permis, jusque là, de ne pas trop cogiter en journée . Pas le temps !

Seul couac,  ce pot où  je me suis retrouvée nez à nez avec une collègue enceinte de 6 mois….  Je ne savais évidemment pas qu’elle serait là. Son ventre proéminent de 6 mois m’a explosé à la figure. Et paf, un violent rappel de ma condition d’infertile ! Quand je fais tout pour oublier que je suis en DPO, ça me rattrape et je déteste ne pas pouvoir anticiper ce genre de situation, j’ai l’impression de me prendre une claque. Elle n’y est pour rien et j’ai été très distante, mais je n’y arrive tout simplement pas. ça me torture.Fait ch … la PMA !

A part cet « incident », en journée donc je n’ai pas trop eu le temps d’y penser. En soirée beaucoup plus… Et tous les matins. Je scrute mes sensations dès le réveil, je reluque mes seins, je compte et recompte les DPO. J’envisage tous les scénarios. Bref, je psychote.

Mon moral est en dents de scie.

Comme toujours, quand je suis en protocole, mes relations avec mon homme sont sous haute-tension. Cette fois-ci, il m’a même dit la veille du transfert que ça serait mieux de reporter pour que je profite à fond des congés…Un jour sur deux,on se parle mal, on se supporte à peine. Inutile de dire que je suis très inquiète pour la suite. Bébé ou pas d’ailleurs. Je commence vraiment à penser que la pma dézingue mon couple à petit feu. Et la limite de ce que nous pouvons supporter approche à grand pas. Si ce TEV et 5ème transfert ne fonctionne pas, je ne suis pas du tout sûr qu’il y aura un 6ème (pourtant il nous reste 2 blastos)

Naann, je n’ai pas du tout la pression !!!

Côté symptômes, rien de  très probant. Pas de nausées. Des tiraillements quelques jours et là pas vraiment. Sauf quand j’ai entrepris de bouger des meubles au boulot. Pas raisonnable du tout, et là j’ai bien senti que ça tirait.Je m’en veux un peu d’ailleurs. Mes seins sont bien plus ronds, mais avec 600 mg de progestérone par jour, ce n’est pas surprenant. J’aurais rêvé d’avoir des symptômes très clairs, mais en pma rien n’est jamais simple. Le suspense est toujours là.

Cette nuit, 4h du matin, je ne dormais plus. J’ai mis un temps fou à me rendormir. J’aurais mieux fait de me lever. J’ai fait un cauchemar atroce. ça commençait plutôt bien. Je me retrouvais à une consultation dans une clinique pour autre-chose et j’expliquai que j’étais épuisée par 3 fiv. Les sage-femmes, en partant, m’offraient une carte bricolée avec de petits mots pour m’encourager et me dire qu’elles y croyaient.  Jusque là c’est plutôt sympa. Après, ça se gâte. Je me retrouve soignante et j’annonce à quelqu’un (qui y croît encore) que le bébé né avant terme est mort. Et on laisse ce petit sur le bord d’une espèce de cuvette. Pardon pour les détails. Cette image horrible me poursuit depuis ce matin.

Je sais que mon inconscient me joue des tours. L’article de Zabou m’a glacée hier, je pense que c’est pour ça que j’ai cauchemardé d’un enfant mort né. En tout cas, ce cauchemar témoigne bien de mon yoyo émotionnel. Un coup j’y crois, un coup je me demande quelle poisse va encore me tomber dessus.

Le trouillomètre est bien en route et monte chaque jour. Je vais commencer à flipper d’aller faire pipi et de voir du rouge apparaître. J’ai envie de faire un test mais je ne me sens pas capable d’assumer un négatif. J’ai surtout terriblement peur de ma réaction si ce TEV est un échec. Encore un. 2 ans d’essai. 3 FIV, 5 transferts, là ça commence à faire beaucoup.

Bordel, pourquoi je ne serai pas enceinte ?Pourquoi ce ne serait pas enfin mon tour? Pourquoi, pour une fois, ça ne marcherait pas ?

Croisez pour moi, il faut que ça marche.

Publicités

31 réflexions sur “le trouillomètre

  1. Dur dur les dpo… tu retranscris très bien à quel point tout ce qui nous passe par la tête à cette période. J’espère fort pour toi et pour ce qui est de déplacer les meubles ne t’en fait pas, pour mon IAD gagnante j’avais porté un lave vaisselle… bisous

  2. Je croise très très fort pour vous! Je ne sais pas comment ça avait été pour ta première grossesse mais ça me paraît encore un peu tôt pour les symptômes. Tu as encore combien de jours à attendre avant la prise de sang?

  3. Personnellement je ne ferai pas test pipi, si c’est positif tu auras toujours un doute à cause des traitements et si c’est négatif, tu voudras garder espoir tant que tu n’auras pas fait la prise de sang…. Donc tu ne seras pas plus avancée.
    Mais je croise fort les doigts (des mains et des pieds) pour toi, et tu as raison vis normalement.
    Bises

  4. Que ton couplé traverse quelques tensions c’est normal je pense. Vivre la pma c’est angoissant, ça bouleverse notre agenda, on guette le moindre symptôme et on se pique … Les hormones en folies, parfois, ça complique un peu ^^ Je croise !

      • Mais il est toujours là. Justement c’est la fréquence des traitements qui fait que tu as l’impression que vous êtes tout le temps fâchés. Si ça va mieux entre les traitements c’est que vous pouvez vous retrouver après. Quitte à faire une pause une fois de temps en temps pour resserrer les liens. Mais j’espère que tu arrives à la fin et que ce conseil ne servira à rien!

  5. Je croise bien fort pour l’issu positive de ce transfert. 💚🙅🏼🍀

    Le couple est écornée par la PMA mais ton homme est toujours là et c’est ça qui est important.

    Gros bisous, j’espère que ces 3 jours passeront vite.

    • c’est vrai il est encore là, mais résisterons nous si Dame Nature n’est pas clémente avec nous et ne fait pas de lui un père? J’avoue que je doute énormément . Je ne sais pas si mon couple résistera à cette absence.Merci pour le croisage en tout cas, ça fait du bien quand le moral est en berne. Bisous

      • Qui peut dire de quoi demain sera fait…
        La PMA fait de nous des personnes différentes, une fois qu’elle sera derrière vous il sera toujours temps de se poser des questions.

        Dis toi que la PMA c’est comme le brouillard, pour l’instant tu ne vois pas le reste du chemin alors regarde où tu marche, un pas à la fois et le brouillard finira par se lever. Alors tu sauras si vos chemins divergent… Ça ne sert à rien de se parasiter avant avec des « si »

  6. Aïe aïe foutue attente qui nous joue de drôles de tours… Et puis ces derniers jours sont terribles… On a beau essayer d’être occupée, c’est plus fort que nous…
    J’espère que tout ira mieux avec ton homme et que les tensions s’apaiseront. Car quoiqu’il arrive, tu auras besoin de lui et lui de toi. Mais il est certain qu’un parcours PMA laisse des traces et nous change.
    Je croise très fort les doigts et t’envoie toutes mes bonnes ondes !
    De gros bisous et bon courage…

    • A chaque nouveau protocole, je me dis que je ne me ferai pas des noeuds au cerveau, que je vivrai en m’en souciant le moins possible, mais ça me rattrape toujours, k’enjeu est trop grand. Merci d’être là. Bisous

N'hésite pas, laisse-moi un ptit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s