je ne suis pas wonder woman

Comme souvent quand je remonte la pente après une grosse galère, je me crois dotée de supers pouvoirs. Du coup, j’en fais des tonnes. Je ne suis pas la reine du juste milieu.

J’ai passé le mois de mai à festoyer, boire, me coucher à des heures indécentes. Vu que je n’étais pas plus enceinte, autant profiter des ponts  pour ne pas être raisonnable. Je croyais que ça passerait tout seul.

En parallèle, je me suis surinvestie dans mon activité professionnelle, histoire de remonter un peu ma cote(et mon ego). Avec tous les arrêts que j’ai collectionnés depuis plus d’un an et demi, ma fiabilité et ma crédibilité en ont pris un coup. J’ai donc mis les bouchées doubles ces derniers temps.J’ai voulu être partout, « assurer » (sûrement pour avoir le sentiment de maîtriser au moins quelque-chose.)burnout

La semaine dernière, je savais que je commençais à tirer sur la corde à force de cavaler et de vouloir être sur tous les fronts : L’organisation des vacances, les rdv médicaux pour moi, mon fils, la commande de produits veggie que j’avais faite pour tous les potes, les courses, le jardinage et j’en passe…Les journées finissaient par ne plus être assez longues

L’hyperactivité me permettait d’oublier un peu la pma et les jolis séquelles que la dernière tentative m’a laissée (deux plaques de vitiligo en plein sur le visage, merci DNLP, comme ça tous les matins, je me rappelle bien que je suis infertile…)

Le week-end dernier, je me suis rendue à une réunion de famille comme on en fait 1 tous les 3 ans. Je ne voulais râter ça pour rien au monde. Seul hic: 1200 km sur deux jours, dont 800 hier. Comme je me croyais encore wonder woman, je croyais que ça allait passer.

Ce fut le truc de trop. Depuis hier, la migraine est de retour. Un vrai régal les 600 derniers km avec la tête qui tambourine et la sensation d’avoir les yeux qui me sortent des orbites ! (et en ce moment pour taper mes dernières lamentations !)

Je me suis réveillée aussi  raplapla qu’une vieille serpillière, molle comme une chamallow, avec l’énergie d’une limace. casse

Ce matin, j’ai réalisé qu’il fallait que je m’arrête 1 jour ou 2, histoire de dormir un peu. Ma toubib n’était pas tout à fait de cet avis….Elle a préconisé 2 semaines d’arrêt. J’ai parlementé.  Bilan des négociations : 10 jours.

D’un côté, je vais pouvoir vraiment essayer de me retaper.  Je devrai être contente. C’est un luxe de pouvoir s’arrêter. Mais vais-je réussir à ne pas culpabiliser de tout laisser en plan, alors que mille choses urgentes m’attendent et devront être faites quoiqu’il arrive avant début juillet ? Et que je mets mes collègues dans la mouise. Et puis, cela vient encore me rappeler à quel point mon corps défaille, une fois de plus. Pas très bon pour mon estime de moi ça… Envolée wonder woman !

Mais d’un autre côté, il le faut. Car d’ici peu je retourne dans l’aventure pma, ça me manquait pas du tout. Mon deuxième TEV de ma dernière FIV se profile. Certes j’ai négocié pour ne plus avoir aucun traitement, il n’en demeure pas moins que si mon corps est en vrac, ça n’augure rien de bon. Je ne peux pas me permettre le luxe de « gâcher  » un de nos précieux derniers blastos.

j’ai donc 10 (enfin 9) jours pour me refaire une santé à la hauteur de mes espoirs.

Je flippe d’avance, inutile de vous le dire.Rue_de_la_Trouille_(1) De foirer le transfert, car mon doc Spliff ne fait jamais sans son ovitrelle chéri : va-t-il réussir à détecter mon ovulation ? De me prendre un autre échec dans la poire alors que j’arrive au bout du parcours. De revivre une autre fausse-couche.

J’ai 9 jours pour redevenir wonder woman, faire mordre la poussière à DNLP et prouver à tous ceux qui me disent d’arrêter ou me regardent l’air navré qu’à 43 ans ce n’est pas impossible d’avoir un bébé.

A bon entendeur

Sur ce, je file m’avachir sur mon lit, dans le noir parce que je suis quand même bien destroyed (vous noterez la « richesse » du vocabulaire, révélatrice de mon état…)

gardons le moral

Publicités

46 réflexions sur “je ne suis pas wonder woman

    • Ce n’est pas simple pour moi d’admettre que je n’arrive pas à tout gérer et que je dois encore être en arrêt. Je culpabilise toujours beaucoup et cela me renvoie l’image d’une personne faible. Mais ma priorité reste ce projet d’enfant et je veux me donner les meilleures chances. D’autant que le prochain TEV ne pourrait avoir lieu qu’en septembre pour cause de fermeture du labo.Mais je suis lucide, je sais aussi que ma fatigue est liée au TEV qui approche. Le stress monte et même si je ne suis pas en traitement…Et toi, ça avance bien ton régime? Tu as l’air super motivée, bravo ! Plein de bisous

      • Septembre ça me semble être un très bon moi. Cet été tu pourras profiter sans souci et à la rentrée tu seras requinquée!
        Rappel toi qu’au boulot tout le monde compte mais personne n’est indispensable (ou alors tu es bien sous-payée!)
        Pour le régime ça avance tranquilou. Je vais faire l’article de la semaine dans la journée. Hier j’étais de garde alors j’ai pas eu le temps.

        • c’est vrai, l’été me permettrait de me refaire une vraie santé, comme l’année dernière. Mais j’ai du mal à me dire qu’il faudra attendre encore 2 mois, car je voudrais en finir avec la pma et je ne veux plus que ça s’étire dans le temps. C’est chouette pour ton régime, tu es persévérante.

          • Je comprends. Moi aussi je dois attendre ces 2 mois… Ça me
            Semble une éternité. J’ai l’impression que le temps s’étire depuis la dernière fois qu’on a été « actif », ce qui remonte quand même à fin mars…

            Gros bisous.

    • Merci pour ce compliment qui me va droit au coeur. Ma psy me disait la semaine dernière que j’étais quand même sacrément courageuse quand d’autres s’effondraient pour pas grand -chose. Alors que moi je me vois de façon décalée, comme celle qui n’y arrive pas et est toujours fatiguée. Heureusement qu’il y a des copinautes comme toi pour m’encourager car autour de moi les encouragements se font rares. Mon parcours qui s’étire dans le temps fait que l’entourage se lasse et ne retient surtout que ma fatigue/mes absences/ mes humeurs….Toi tu as une sâcrée sagesse en tout cas: tu arrives à accepter. Moi, tant que je n’aurais pas été au bout des essais (il nous reste 3 blastos) je ne peux pas faire le deuil de ce bébé. De gros bisous

      • Bien sûr que tu es courageuse! J’espère tellement fort que ça payera bientôt.
        J’arrive à accepter, mais pas tout les jours quand même.. Je le veux très fort cet enfant moi aussi.
        J’espère que tu te sens mieux.
        Belle journée à toi 🙂

  1. Je suis d’accord avec Mishqui tu es quelqu’un de très courageux qui bataille comme une lionne depuis des années, c’est normal d’être crevée. Repose toi bien je t’embrasse

    • C’est très gentil de me dire ça, car parfois je trouve le bilan bien négatif : répercussions sur ma vie professionnelle, amicale, crises de couple, et surtout ma santé qui en a pris un coup. Ce vitiligo sur mon visage c’est dur à accepter.Aujourd’hui j’ai des séquelles de mon parcours pma et pas de bébé. Mais je tiens encore bon et j’irai jusqu’au bout, pour ne pas regretter. De gros bisous

  2. Je suis contente de te lire Mamzelle Fleur, je pensais justement à toi il y a qq jours… Cet arrêt est une sage décision, même s’il faut gérer la culpabilité, je connais bien ça… Mais comme tu dis, ta priorité est le bébé et il faut te reposer pour mettre toutes les chances de ton côté. Avec tes 3 blastos, j’y crois très fort ! Je te soutiens à fond, même pas peur nous les quarantenaires de la blogo! Comment ça va avec ton homme ? Bonne semaine de repos ! Grosses bises

    • Je crois effectivement que cet arrêt est indispensable. Mais c’est toujours compliqué de mettre tout le reste de côté pour un projet à l’issue très hypothétique. Avec mon homme, c’est irrégulier, il déteste me voir fatiguée et l’approche du TEV le bouscule bien plus qu’il ne veut l’admettre. Moi, je laisse peu à peu l’espoir émerger à nouveau en moi, mais j’ai très peur d’un nouvel échec. Aurais-je la force de le supporter et de me relever encore? Ma plus grande peur est de faire une autre FC, car mon gynéco m’a annoncé 50% de risques…Mais j’espère bien que toi et moi on va prouver qu’à 40 ans passés on n’est pas périmées ! De gros bisous

      • Oui oui prouvons-le!!! 50% me paraît bcp, le dr D. m’avait parlé de 40… Admettons, mais alors c’est 50% de chances que tout se passe bien aussi ! Je dirais même 60%! Bon, les calculs ne servant pas à grand-chose, essayons d’y croire et croisons les doigts ! Sinon, essayez d’en parler un peu avec ton homme, ça vous ferait peut-être du bien… Grosses bises

        • mon homme préfèrerait qu’on retrouve notre vie d’avant et trouve que j’en parle beaucoup trop. cela a envahi notre vie il est vrai. Pour finir sur une note positive, je vais retenir tes 60%. Bises

          • Mon mari dit comme le tien, que la PMA prend trop de place dans notre vie et qu’il faudra passer vite à autre chose… On y est presque je crois. Comment te sens-tu aujourd’hui ? Tu as réussi à te reposer un peu ?

              • Wow, super cette petite cure de sommeil ;-), c’est que tu en avais bien besoin si tu as dormi 13h… Pour nous, ça fait 3 ans, en intensif en plus, c’est vrai que ça commence à faire long… Bonne journée Mamzelle, bises

  3. Moi j’suis d’accord avec Ptbichon, tout le monde compte mais personne n’est indispensable (d’ailleurs, je dis souvent à Pilou que le cimetierre est rempli de gens indispensables pour lui faire un électrochoc, ça marche pas toujours :-/). Et d’accord avec ta psy aussi, il y en a d’autres qui s’effondreraient pour moins que ça. Alors repose-toi, écoute ton corps (et moins ta tête pour une fois^^) et fais le plein d’énergie pour la suite (les gros dodos c’est top pour ça!). Bisous!

    • je ne me sens pas indispensable, juste qu’il y a des dossiers à traiter avant le 6 juillet et qu’il faudra que j’y arrive. Tu as raison, le plus dur est de reposer ma tête ! Sûrement pour ça que je fais des migraines d’ailleurs….mais toi aussi tu as le cerveau qui turbine vu ton dernier post. Tu as l’air de chercher de tout côté et j’avoue que tu parles de choses dont je n’ai jamais entendu parler. Allez, moi cette après-midi c’est sieste. Bisous

  4. Mamzellefleur,
    Reposes toi bien c est l essentiel pour être en forme pour ce futur tev,
    je croise tout ce que je peux dès maintenant. Et pour ce qui est de la fausse couche, tu as déjà été du mauvais côté des statistiques, donc la prochaine c est la bonne. On ne peut pas être toujours du mauvais côté… bisous.

    • merci Cyrine de revenir traîner par ici pour me soutenir. C’est vrai que j’ai tellement peur des gifles maintenant que je ne pense même plus qu’on peut être du bon côté de la balance et que le mauvais est peut être passé. Merci de le rappeler que ce TEV peut marcher. Et toi, tu vas bien ?tu dois être au 3 ou 4 eme mois maintenant .des bises

      • Merci c est gentil, oui j entame le quatrième mois; les débuts étaient difficiles à cause d’un décollement placentaire qui pouvait provoquer une fausse couche et qui a duré près de 4 semaines… Je pense souvent à toi, et je croise tout ce que je peux., Allez courage, je te souhaite de tout mon cœur que l été prochain tu sois en congé maternité à t occuper de tes 2 enfants 😉
        Bisous

  5. Ta psy a entièrement raison, d’autres se seraient écroulées pour moins que ça…
    Normal de s’écrouler de fatigue après tout ce que tu as fait…
    Alors non ne culpabilises pas, penses à toi, fais ce que tu as envie et reposes toi…
    J’espère que tu vas réussir à gérer cette pression pré-TEC et on est là pour te soutenir !
    Bises

    • Ma mémoire me joue un vilain tour. Je crois bien que mon corps réagit comme lors des précédents protocoles. Je ne prends pas de traitement mais c’est tout comme. Le positif que j’y vois c’est que je me remets dans le bain. Certes je n’ai pas d’injection, mais je suis en route pour un essai. Pour le premier jour de repos, je n’ai pas été au top. Certes c’est mieux qu’au boulot, mais je n’ai pas pu m’empêcher de faire mille et une choses à la maison et je n’ai pas fait de sieste. Il faut absolument que je me discipline et que j’apprenne à ne rien faire ! Merci pour le soutien, je me sens déjà plus forte avec vous toutes derrière moi, car ces derniers temps j’avoue je me sentais bien seule. Et toi, tu as programmé ton TEC quand?

      • Ce n’est pas facile de ne rien faire quand on est active !! Mais il faut que tu arrives à te reposer et à faire de petites siestes.
        Je croise pour ton futur essai et espère que tout se passera bien pour toi… Ravie de lire que tout ce soutien t’aide et te fais le plus grand bien. Vive la blogo et vive la sieste ! 😉
        Je pense que mon TEC sera programmé à la rentrée. Je vois mon gynéco vendredi (depuis novembre que je n’y suis pas retournée ça va me faire tout drôle !). En parallèle nous devons planifier les rdv pour notre deuxième agrément pour l’adoption. C’est gentil à toi de demander…

        • il faut croire que mon corps t’a entendu, ce matin mon homme a géré mon fils et du coup j’ai pu dormir. C’est mon fiston qui m’a réveillée à midi quand il est rentré de l’école ! ça ne m’est jamais arrivée !
          Quant à toi, je suis admirative: tu mènes de front une demande d’adoption et la pma, chapeau bas ! Tu sais je ne commente pas toujours ton blog (et les autres) car je n’ai pas forcément le temps et parfois c’est compliqué pour moi, mais je lis régulièrement et je suis tes « aventures ».des bisous

          • Ah c’est chouette cette grasse mat’ !! Comme quoi, tu en as grandement besoin…
            Merci pour tes gentils mots et de suivre mes « aventures ». Il n’y a aucune obligation de commenter, l’essentiel je crois est de se soutenir comme nous le pouvons et quand nous en avons envie surtout…
            De gros bisous et j’espère que ce repos te fera le plus grand bien. Et vive les grasses mat’ !!

  6. Coucou Mamzellefleur,
    Reposes toi bien pour prendre soin de toi. Tu seras mieux chez toi à te requinquer pour accueillir une bulle d’espoir. Après je comprends que ta conscience professionnelle te fasse culpabiliser mais a l’impossible, nul n’est tenu. La priorité c’est toi et pas le travail. Gros bisous

    • Ah la reine de l’optimisme, je te reconnais bien. Disons que je vais pouvoir oublier un peu le boulot jusqu’à la fin de la semaine, c’est déjà ça ! et c’est clair que je suis mieux chez moi ! Mais j’ai toujours l’impression d’être une tire au flanc, une feignasse…De gros bisous

  7. Bonsoir ma toute belle.
    Oui, quand c’est trop, c’est trop. Avec tout ce que tu as vécu, c’est pas étonnant. Je comprends totalement ton surinvestissement et la culpabilité que tu peux ressentir quand tu n’arrives pas à être wonderwoman, j’avais une franche tendance à être comme ça, avant… Je vais mieux depuis que j’ai accepté d’être imparfaite 🙂
    Tu as eu le recul suffisant pour te rendre compte à temps que tu avais besoin de repos. Alors je te souhaite de bien recharger les batteries 🙂
    Plein de bises à toi.

    • Ma psy m’a lu un texte un jour sur le perfectionnisme ou comment on se rend malheureux soi-même…faut croire que j’ai encore du chemin avant d’atteindre la confiance et la sérénité.Mais tu as raison, au moins je me suis arrêtée à temps. Je n’ai pas envie de gâcher nos dernières cartouches. Je croise fort pour toi !! De gros bisous princessepi

    • Merci. J’ai commencé cette nuit la zen attitude ou tout du moins le lâcher prise : 13h de sommeil ! Il fait un temps magnifique, j’ai la chance de ne pas travailler, alors je savoure. J’ai parcouru ton blog même si je ne crois pas l’avoir encore commenté. Tu as un parcours déjà bien long pour une nana si jeune. Je te souhaite de tout coeur que cette Fiv 4 soit la bonne pour toi.

      • Je suis hélas de moins en moins jeune 😊
        Mais je veux croire à une fin heureuse je n’ai jamais imaginé une autre fin, j’ai toujours cru qu’on y arriverait mais je commence à douter…
        Enfin bref pour l’instant tous les espoirs sont permis 😄
        Et quelque part on est toutes des Wonder women!

N'hésite pas, laisse-moi un ptit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s