faire le poisson rouge

Je pensais que l’attente post transfert allait passer comme une lettre à la poste. Que j’allais réussir à être très positive, voir faire de la visualisation tous les soirs.Parler à mon utérus quoi, pour l’encourager. Ouais, quand je m’y mets, je suis irréellement optimiste.

Ma semaine au boulot (c’est excellent le boulot contre les cogitations et psychotages en tout genre)s’est transformée en semaine à faire l’infirmière auprès de mon fils dézingué par la grippe avec 39-40 de fièvre et une crise d’asthme aiguë. Je l’ai gavé de médocs, je l’ai surveillé, veillé, j’ai  stressé comme une dingue de le voir si mal. Et puis forcément j’ai eu le temps de me palper les seins, de m’attarder sur des tonnes de symptômes (les miens ce coup-ci), de m’écouter, beaucoup, beaucoup trop.

Et j’ai commencé à faire le poisson rouge. Tourner en rond.  Retourner les idées dans ma tête. Passer de l’espoir au chagrin. bocal

Hier, le coup de grâce. L’appel d’une copine qui commence par « je ne sais pas comment te le dire… » C’est bon j’ai pigé. Allez, encore une ! Elle, je ne savais même pas qu’elle était en essais bébé. ça serait un C1 que ça ne me surprendrait pas.

Et là tout est remonté et les larmes qui vont avec. La colère de ne pas pouvoir avoir de bébé couette, l’injustice de Dame Nature qui offre si généreusement à certaines et en fait voir de toutes les couleurs aux autres, la lassitude des traitements, et la douleur, celles des échecs.

Alors depuis hier, je suis en pleine chute, persuadée que ça n’a pas marché, que je vais me prendre un bon gros négatif dans la tronche.Je retourne le truc dans tous les sens dans ma tête : comment faire en sorte d’apprendre ce négatif de la façon la moins douloureuse possible. Laisser mon homme me le dire? aller chercher le papier et regarder tout de suite ? Attendre le soir pour qu’on regarde sur internet tous les deux? Demander à la laborantine de le lire? …Je tourne en rond avec ma douleur. tourner en rond BDtourner en rond

Je suis tellement fatiguée, usée par ces saloperies d’hormones qui me détraquent le corps et la tête.

Je ne suis même pas sûre que je ferai les autres transferts. Je n’en peux plus. Je n’en veux plus de toutes ces souffrances.

Je crois qu’il faut se résigner, accepter. Je n’aurai pas d’enfant avec mon homme.

Publicités

30 réflexions sur “faire le poisson rouge

  1. Je compatis avec tes doutes et ta douleur mais je ne suis pas d’accord pour que tu baisses les bras!! Je sais que c’est dur mais rien n’est perdu à l’heure qu’il est donc il faut y croire! Courage ❤

  2. Je ne peux helas pas te donner de recettes miracles pour contrer tout ca : je commence a avoir ces idées là à 9 dpo car a partir de
    La je sais déjà que c’est foutu. Alors je ne peux que te faire un gros câlin ma belle, il faut que ca sorte… Prends soin de toi….

  3. Comme je comprends ce que tu ressens. Ces DPO sont une vraie torture pour le corps et l’esprit. Je ne peux pas supprimer tes angoisses mais je peux t’envoyer des tonnes de bisous pour que ta peine soit moins lourde à porter. Courage ! Je suis avec toi.

  4. J’espère de tout cœur que tes impressions s’avéreront erronées. Je t’envoie une cargaison d’ondes positives et une autre de courage afin d’affronter ces @#% de DPO.
    Gros bisous

  5. Je positive pour toi!!! Tu as le droit d’être fatiguée et angoissée et ne penser negatif. Nous on va s’occuper de penser positif pour toi!

  6. Après 3 transferts, je connais trop bien cette abominable attente… On continue de croiser à fond et surtout dis-toi bien que tu n’es pas seule, on attend avec toi ;-). Du courage! Grosses bises

  7. Je comprends hélas bien ce que tu vis, mais rien n’est perdu et si malheureusement ça devait ne pas marcher, je peux te dire que la peine ne sera pas plus grande parce que tu y auras cru. Donc crois-y! Comme dirait l’autre, l’espace d’une vie est le même qu’on le passe en chantant ou en pleurant. Autorise toi à chanter! Courage
    Bisous

    • Ma peine ne sera pas plus grande, mais chaque fois que j’y ai cru je m’en suis voulu et me suis trouvée bien sotte d’avoir mal interprété des symptômes qui n’étaient que les effets secondaires de la progestérone..

  8. Arf que c’est dur ces derniers jours à croire que tout est fichu, que ce n’est plus la peine d’y croire… Mais pour l’instant rien ne dit que tout est perdu, alors on peut espérer encore. C’est une véritable torture cette attente, le résultat est tant attendu, tant espéré, que l’on redoute la chute.
    On continue à croiser fort pour toi, et espère pour toi.
    De gros bisous et bon courage…

  9. Je t’envoie plein de courage et plein de pensées positives. Ca ne changera rien au résultat mais si ça peut te remonter le moral de savoir que tu n’es pas seule… On est là…
    Je ne connais pas une seule PMette qui n’a pas vécu ces montagnes russes apres un transfert (sinon, faut me la présenter !). Des bisous.

  10. Après 6 transferts, j’ai l’impression de vivre les dpo avec moins de pression. Au début, je ne faisais que focaliser sur les pseudos symptômes (franchement, pour ma geu, je n’ai pas le souvenir d’en avoir eu des perceptibles…) et je ne bossais pas en dpo. Toute mon attention était tournée vers cette attente de marde.
    À partir de fiv 3, j’ai bossé et j’ai beaucoup mieux vécu cette période. Je me noyais dans le boulot pour tout faire, sauf y penser.
    Résultat: ça n’a jamais influé sur le résultat, toujours resté désespérément négatif.
    Bref, j’espère vraiment que ta journée au taf t’auras au moins apporté un peu de répit.
    Quant à la suite, forcément, on cherche toujours à anticiper. C’est le propre des pmettes. Mais finalement, tu ne connaîtras pas l’avenir avant d’avoir les résultats de la pds. Elle est prévue pour quand d’ailleurs?
    Courage pour les derniers jours !! On attend avec toi et on espère fort pour toi.

    • Je fais la pds demain, pas de résultat avant demain soir, j’attendrai que mon homme soit rentré pour qu’on découvre ensemble à quoi s’en tenir. Le boulot est salvateur en tout cas c’est indéniable. Hier je me suis noyé dans le boulot chez moi et aujourd’hui, après ma journée de travail, je me sens bien mieux. Et toi tu commences quand ta fiv?

  11. Les DPO ou l’horreur concentré sur 2 petites semaines… On sait toute ce qu’il en est. L’envie d’interpréter des signes, le besoin de trouver une stratégie de protection contre le négatif.
    Dans tous les cas tu as raison d’y croire et d’interpréter les choses dans le sens que tu espère. Ce n’est pas bête de vouloir que ça marche et dans tous les cas ça ne changera rien aux résultats…
    Le bout du tunnel, quelque soit l’issu est proche. Demain vous saurez.
    Gros bisous.

  12. Je suis de tout coeur avec toi miss. Je ne dors pas depuis deux semaines et depuis hier j’ai des petites pertes de sang. L’espoir m’a totalement abandonné et pourtant je vais devoir attendre jeudi pour la prise de sang, C’est juste un cauchemar éveillé.
    De toute façon comme m’a dit le biologiste, ce n’est pas le fait d’y croire ou de ne pas y croire qui fait que ça va fonctionner ou pas.
    Courage pour ces derniers jours.
    Bisous

    • Je sais que pour toi aussi c’est très difficile à vivre. J’espère que l’issue sera heureuse pour nous deux.As tu essayé Passiflora composé en gouttes ? C’est de l’homéopathie et ça aide à mieux dormir, à se détendre. Je t’embrasse fort ma « copine d’attente ».

N'hésite pas, laisse-moi un ptit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s