Récolte suprenante

Ponction de bon matin.

Cette nouvelle clinique me plaît beaucoup. Ce n’est pas l’usine. Nous étions 3 ce matin en ambulatoire, le personnel est détendu, souriant.

ImagePonction prévue à 8h.

A 7h50 j’étais déjà au bloc.

J’ai plaisanté avec les infirmières sur leurs tenues couleur aubergine, bien plus fun que le vert militaire habituel.

A peine le temps de dire bonjour au gynéco, que hop l’anesthésiste m’injecte le produit et zou me voilà partie au pays des nounours.

Réveil tout doux. J’avais juste envie de continuer à pioncer… Bref, ponction fastoche.

Sauf que…

Ben oui y’a un « sauf », enfin 2 !

Sauf qu’une demie heure après mon retour dans la chambre, alors que je somnole peinarde, une douleur aiguë me prend à gauche. Je n’attends pas, je sonne direct pour appeler l’infirmière. Car j’ai en tête ma torsion de la dernière fois. Toujours ce p… d’ovaire gauche qui se fait remarquer ! Le temps qu’elle m’amène une perf d’antalgique, je suis déjà en larmes avec 15 de tension parce que la douleur est déjà montée d’un cran et m’irradie toute la hanche. Panique à bord.  Elle me rassure. Elle a appelé le médecin  qui dit que c’est normal. Elle revient dans 15 min et pose la perf à fond.

C’est là que ma psy entre en action. Parce qu’hier soir j’avais rdv avec elle. Qu’elle m’a préparée avec de l’hypnose et toute une histoire de cascade bienfaitrice, qui fait planer et emmène tous les soucis. Je me concentre donc, je repense à la cascade, je respire et ça passe. Ouf ! Reprendre le contrôle sur soi c’est souvent la clé (et puis l’antalgique aide bien aussi !)

Du coup, 1h après je peux m’installer pour lire un peu et me la couler douce.

Mais voilà qu’arrive le deuxième Hic.

Mon homme m’appelle pour prendre des news et me raconte que la labo l’a contacté. Le recueil est catastrophique, c’est son plus mauvais score. Ils lui ont demandé l’autorisation de faire une ICSI, sinon on peut tout jeter à la poubelle. Mon chéri trouve ça super ! Moi, pas trop et pour le coup je lui en veux un peu de ne pas avoir essayé d’arrêter de fumer et de limiter l’alcool…

J’encaisse. Je replonge dans mes lectures.

2h plus tard, le gynéco qui m’a ponctionné entre en scène avec un grand sourire et me dit « Alors? ».

Ben alors quoi? C’est pas à moi de lui donner des news, c’est à lui non? Moi ça fait 4h que j’attends le bilan de ma récolte : 11 !

Image

Je n’en reviens pas. C’est presque le double de la dernière fois (6) et en plus il en a trouvé 4 à gauche ! Pas si fichu que ça mon ovaire gauche ! Mais il a ramé par contre pour aller les chercher. C’est d’ailleurs pour ça qu’il n’était pas surpris de ma douleur aiguë de ce matin. Mon ovaire est très haut, en mode « je me planque , laissez-moi peinard », et du coup ils ont dû appuyer comme des bourrins fortement appuyer sur mon abdomen pour le faire descendre.

Comme quoi un taux d’AMH pas top ne veut rien dire. Comme quoi des taux d’oestradiol plus bas que Fiv 1 non plus.

Bon, je ne m’emballe pas. D’abord, dans le lot doit y en avoir des pas bien mûrs, ensuite parce qu’avec l’ICSI va y avoir un peu de casse.

Mais,  comme dit mon homme, jamais pessimiste, rapport à son score tout pourri :

« Moi j’ai toujours été mauvais aux examens, mais j’ai toujours réussi quand même ! »

Allez, un ptit winner me suffira, je suis pas exigeante.

Et pour me féliciter de mon joli score, j’ai quoi moi en cadeau? Le droit de commencer les ovules qui dégoulinent… ouais , trop top !….

Publicités

9 réflexions sur “Récolte suprenante

    • J’ai eu mal une grosse heure, alors c’est rien du tout après ma torsion de mars ! J’en rigole presque et je suis très positive. J’aurais des news demain par mon gynéco en personne s’il vous plaît ! Ils sont vraiment top dans cette clinique !

      • J’osais pas le dire…Du coup j’étais bien emmerdée pour commenter… t’as fait un mix entre « ça va être bon » et « ça le fait » ?? C’est parce que ton cerveau va trop vite ou que tes neurones sont au repos ? Merci en tout cas pour le croisage. Et je confirme qu’ils ont dû se mettre à 3 ou 4 sur mon bide pour faire descendre mon ovaire parce que j’ai eu mal toute la nuit … Ahlala qu’est ce qu’il ne faut pas faire pour avoir un bébé ! Et dire qu’en plus après je n’aurais même pas le droit de me plaindre des nausées !

        • Nan en ce moment j’ai la vivacité d’un céphalopode. Pas plus de vocabulaire que dans loft story. Et pis avoir été forcée de regarder les footeux hier, ben on peut pas dire que ça aide… Bon courage pr ton ovaire capricieux, enfile toi des spasfons et du doliprane, puis va picoler a la fete de la musique (un peu seulement, ça « détendrait l’uterus » selon dame lapin). Bises

          • Tu me fais mourrir de rire. Rien que de te lire, je t’imagine scotchée sur le canapé, la binouse à la main, l’air hagarde. C’est vrai que j’ai été light sur les antalgiques: 1 doliprane à 14 h et pis c’est tout. Moi j’ai échappé au foot grâce à une pote qui est restée toute la soirée. Bon, ok son chien a fait caca sur mon canapé, mais au moins pas de foot !

N'hésite pas, laisse-moi un ptit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s