Première FIV, premier espoir, première raclée

juillet 2013 : début des essais. Je suis inquiète à cause de mon âge (41), mais j’ai déjà été maman il y a 8 ans et j’étais tombée enceinte très vite, donc je positive.Je fais du sport, je prends de l’acide folique depuis 1 mois, des vitamines, je fais une séance d’acupuncture avec M. Magicien qui fait souvent des miracles. Et mon taux d’AMH (réserve ovarienne) est bon(5,58ng/mol). Je suis dans les starting blocks !
Mon homme est optimiste : «  ça ne serait pas drôle si ça arrivait tout de suite, on n’aurait pas le temps de s’impatienter !»
Août-novembre 2013 : premiers échecs, premiers jours de chagrin….
Et la double peine…je découvre ce que sont des règles violentes (je n’en avais plus sous stérilet depuis presque 3 ans), avec migraines en prime. J’ai l’impression d’avoir 15 ans ! (bon, ça me rajeunit !)
Je me dis qu’au moins mon endomètre se développe bien et que mes cycles sont réguliers, c’est déjà ça.

Novembre 2013 : première consultation  en PMA pour « me rassurer »….Premières inquiétudes…. Le gynéco nous annonce des % effrayants, affirme qu’au mieux la PMA me redonnera une fécondabilité de mon âge, soit 6% de chances d’être enceinte à chaque cycle. Bref, la science ne fait pas mieux que la nature et je suis déjà une mémé au royaume de la conception !

Décembre 2013 : premiers examens (bilan hormonal, échographie pelvienne et hystérosalpingographie) première anesthésie générale (coelioscopie exploratrice)
Après un premier bilan alarmant( malformation utérine et trompes quasi bouchées), les nouvelles sont bonnes : mes trompes et mes ovaires sont en parfait état et ma malformation utérine est sans conséquences (j’ai déjà eu un enfant) OUF
Du côté de M. mon homme, par contre, le premier spermogramme est moyen….
J’attaque les fêtes de Noël sur les genoux, en convalescence de la coelioscopie et j’ai déjà gagné 3 cicatrices, mais je positive. Le gynéco opte pour une IAC.
Janvier 2013 :  Décision de faire une FIV, car les résultats approfondis de mon homme ont fait changer d’avis mon gynéco. Une concentration en spermatozoïdes une peu faiblarde + mon âge = FIV.
Le crédo c’est « Ne perdons pas de temps ». Dans un an, la PMA ne voudra plus de moi.

Février 2013 :début de la FIV 1 sous MENOPUR (225 par jour, soit 3 flacons)

Dès le premier jour, mon corps réagit durement : je me sens épuisée, j’ai des nausées, maux de tête, vertiges.  Au cinquième jour, je reviens pitoyablement, 1h après avoir commencé mon boulot, en larmes. Mon médecin m’arrête, ma chef est compréhensive. Mon équilibre émotionnel vacille lui aussi. Les doses massives d’hormones me rendent susceptible. Je suis à fleur de peau, un rien me blesse, je pleure souvent. Mon sommeil aussi est perturbé, je suis régulièrement debout en pleine nuit pendant 1 ou 2h. Et je dors beaucoup en journée. Mais, je m’accroche, ça en vaut la peine.
Ponction à J 13 sous anesthésie générale : 6 ovocytes
J 16 , transfert de 2 embryons de bonne qualité : on y croît et on est prêt a voir des jumeaux vu que ce sera de toute façon ma dernière grossesse. Je viens d’avoir 42 ans.
Mars 2013 :
Je suis à J 24 , je me réveille à 5h du matin avec des douleurs violentes. 6h plus tard, je suis admise en urgence, hurlante de douleur  et je passe au bloc 15 min plus tard. Je fais une torsion d’annexe (mon ovaire s’est retourné vers le bas et toute la trompe est entortillée).C’est une complication rare de la FIV.
C’est ma 3ème anesthésie en 3 mois… A mon réveil, je savoure d’être en vie et de ne plus avoir cette douleur insoutenable, d’avoir gardé intact mon ovaire mais je ne sens plus rien dans mon utérus.
J 27 : le verdict tombe, la FIV est un échec, une rivière de sang s’abat et 9 jours de migraine. Je vis cela comme une fausse-couche, je me sens anéantie. Toute cette douleur pour rien.
Avril 2013 :Je suis toujours en convalescence, un mois après la torsion et l’échec de la fiv. Entre douleurs, maux de tête, nausées, je réfléchis….beaucoup….beaucoup trop.
Je me décide à chercher des blogs de PMettes et puis d’écrire à mon tour.
La suite ?? Je ne sais pas.
Pour l’instant, retrouver ma santé, une vie sociale normale, reprendre mon travail après 6 semaines d’absence. Et me relever, parce que je suis bien tristounette depuis un mois.
J’ai envie de cet enfant, mais je suis traumatisée par ce premier essai.
Publicités

9 réflexions sur “Première FIV, premier espoir, première raclée

  1. Merci pour ton soutien. J'en ai bavé c'est vrai et c'est pas encore fini. Pas de nouvelle FIV à l'horizon. Je dois clore ce chapitre FIV 1 et retrouver ma santé avant de prendre une décision quelle qu'elle soit, dixit M. PMA. Mais j'avoue être échaudée et mon homme aussi. De toute façon, il faut attendre 3 cycles au moins entre 2 essais de Fiv . J'ai toujours l'espoir d'une grossesse spontanée, même si je sais déjà que pour ce premier cycle post Fiv, c'est râté…Et je n'ai pas trop de temps devant moi….
    Et toi, comment se passe la stimulation pour ton IAC 4?

  2. Comme tu dis ! Mais après 5 semaines de convalescence, je me suis enfin relevée et j'ai retrouvé mon sourire. J'ai changé de clinique et de gynéco et je reprends espoir. Ceci dit à la lecture de ton parcours, je me dis que je suis une petite joueuse…Pas simple tout ça ! Biz

  3. Merci pour tes encouragements Lisette. La nature est bien faite car avec le temps on oublie les mauvaises choses. Ou en tous cas, on les voit moins de façon moins dramatique. Et je commence à me faire à l'idée que je pourrai faire une Fiv 2. Je me dis que j'ai fait le pire et que ça ne peut que mieux se passer ! Et je sais maintenant à quoi m'attendre et qu'un soutien psychologique m'est indispensable pour mieux gérer tout ça. J'ai perdu une bataille mais pas la guerre ! Biz

  4. Ma pauvre tu as du souffrir le martyre! J'avais lu cette complication quand je faisais des recherches sur mon hydrosalpinx, et ça doit faire hyper mal. En revanche, quelle AMH de compétition, je suis impressionnée! Ca veut dire, même si je sais bien que tu cours après le temps (et c'est un stress que je n'ai pas et qui doit être difficile à gérer), qu'il y a encore de l'espoir, mais pffff, après une première grossesse sans soucis, pourquoi tant de galères! Tu as été opérée sous coelio du coup?….
    Quelle est la suite pour toi? (je vais lire tous tes posts la réponse est surement dedans ^^). J'ai fait ma première fiv en même temps que toi, j'espère comme moi, tu feras la prochaine en juin. Je croise je croise!

  5. Pas répondu plus tôt pour cause de vacances au grand air ! oui j'avais été opérée sous coelio, et j'y ai gagné une 4eme cicatrice (pour équilibrer, ça faisait désordre !…) La suite? Je ne sais pas encore car j'ai changé de magicien et il pense que ma réserve ovocytaire peut avoir été amochée par la torsion..j'espère que non ! Donc je dois refaire une analyse bientôt et mon homme un spermogramme. On le revoit à la fin du mois avec tout les résultats pour décider si on essaye les IAC ou si on refait une FIV.
    Allez, courage on va y arriver ! Biz mamzelle Carotte

  6. Pingback: quand le corps ralentit | Les tribulations de Mamzelle Fleur

N'hésite pas, laisse-moi un ptit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s